Ceschi sort « The One Man Broke Up », un nouvel album.

ceschi

Les mélomanes fouineurs, plus encore ceux qui lorgnent sur les  profondeurs de la scène hip hop la plus underground, ont déjà certainement croisé Ceschi, fondateur du label Fake Four Inc (Sole, Onry Ozzborn…). Et pour cause, l’américain est ce qu’on pourrait aisément qualifier un touche à tout de la musique, lui qui a déjà autant gouté au hardcore métal (Dead By Wednesday), qu’au trip hop (Deadpan Darling) ou au crunk (Knuck Feast) pour ne citer qu’une partie de son curicullum vitae. En 2010, quatre ans après un précédent disque acclamé par les critiques spécialisés durant lesquels il a multiplié les collaborations, Chess Key (comme on le prononce) se fait one man band à l’occasion de la sortie d’un nouvel album dont la matière première n’est composée que d’une guitare acoustique, d’un laptop, et de sa voix. Produit par Dj Scientist, le sombre et mélodique « The One Man Band Broke Up » (à sortir chez Equinox en Europe) réunit les influences des deux hommes, qu’elles soient psyché, prog, folk ou hip hop des années 90. Pour cela, ils bénéficient des collaborations de Sole, Astronautalis, Radical Face, 2econd Class Citizen, Cars & Trains et Mic King aux voix comme à la production. Pochette, tracklisting et extrait ci-dessous.

Tracklisting

01. The One Man Band Broke Up
02. Half Mast
03. No New York >> dwnld
04. Lament For Captain Julius
05. Fallen Famous
06. Bridge
07. Serious Business
08. Hangman (feat. Shoshin, Mic King & David Ramos)
09. Bad Jokes
10. For My Disappointing Hip Hop Heroes
11. Long Live The Short Lived (feat. Sole)
12. Swallowed Salt
13. Julius’ Final Song

eqx023_01_px430_by_sindy_kretzschmar

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire