Born Bad retourne creuser l’obscure pop française des années 60

Déterrer les archives, c’est une autre des missions de Born Bad Records. Quelques semaines seulement après avoir célébré la vieille garde post punk et cold wave française, le label se replonge dans la pop française des années 60 pour sortir le troisième volume de sa compilation ‘Wizzz’. Au menu, compositions aventureuses mais humbles, créatives mais canalisées, originales dans leurs arrangements comme dans leur production. Extraits ci-dessous.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire