Avec Kamasi Washington, Brainfeeder ouvre une parenthèse jazzy

Avec Kamasi Washington, Brainfeeder ouvre une parenthèse jazzy

Jeune mais déjà géant à Los Angeles, le compositeur Kamasi Washington offre à Brainfeeder un disque chargé en souvenirs et en émotions. Habitué à accueillir des geeks derrière des machines, Flying Lotus -dont le grand-oncle s’appelait John Coltrane, rappelons-le – a certainement du casser un mur de ses locaux pour y laisser entrer cet orchestre de 32 pièces et ce chœur de 20 personnes. Sur les trois disques et les plus de trois heures de ‘The Epic’, Kamasi Washington plonge le jazz dans une fontaine de jouvence, en le faisant sonner incroyablement actuel tout en restant fidèle aux principes, et sans jamais être insolent. Un album qui n’a pas d’épique que le nom. Disponible depuis le 5 mai 2015, et en écoute intégrale ci-dessous.


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.