Ad Noiseam enquille les sorties electronica

adnoise

De plus en plus incontournable sur la scène electronica, le label Allemand Ad Noiseam présente encore quelques belles découvertes qui valent le coup qu’on y tende l’oreille malgré un anonymat plus qu’avancé au sein de notre bonne vieille France. Voici un rapide topo sur les dernières sorties du label.

__________________________________________________

ENDUSER – « 1/3 » (disponible depuis le 29 mars 2010)

111b50379e2afe345fe14b5dc8fAprès une pause qui aura duré toute l’année 2009, Enduser fait son retour et parvient sans mal à égaler ses précédents travaux. Mélodieux et intrigant, sauvage et puissant, à la fois punk, electro, et drum n’bass, cet Ep justifie amplement la réputation grandissante de l’artiste.

En écoute
Enduser – « 

1. 2/3     
 »

Disponible sur
itunes11

__________________________________________________

ROEL FUNCKEN – « Vade » (disponible depuis le 29 mars 2010)

vade« Vade » est le premier album d’un des deux frères de Funckarma, mais aussi une profonde et intense réinterprétation de la plupart des genres electro de la part de certains des artistes de cette scène les plus en vue. Dubstep, IDM, et club se cotoient sans limite. Un disque qui confirme une fois de plus le talent de ce producteur.

En écoute

Disponible sur
itunes12

__________________________________________________

MOTHBOY – Bunny (disponible depuis le 17 avril 2010)

1271569966_350Mothboy signe avec « Bunny » son troisième album, un des plus varié et innovant de sa discographie. Il clôt un chapitre et condense tout ce qui fait l’artiste depuis ses débuts: un son très riche, de grosses basses, des rythmes implacables, des vocaux, et même une touche de jazz.

En écoute

__________________________________________________

NIVEAU ZERO – « In_Sect » (disponible le 20 mai 2010)

nzAvec « In_Sect », le français sort un premier album totalement baigné de bass music. Appuyé par des collaborateurs externes tels que Ben Sharpa, Real Fake MC, Hecq et The Unik, il déroule ici une science qui puise ses éléments dans le heavy dubstep, le hip hop, et le métal pour aligner onze titres aussi massifs qu’addictifs.

En écoute

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire