Young Fathers – « Tape Two »

yf180Album
(Anticon)
10/06/2013
Hip hop libre

Retour à janvier dernier. En dépoussiérant « Tape One« , le mini album des écossais de Young Fathers sorti en catimini quelques mois plus tôt, Anticon mettait en lumière des talents sous estimés voire inconnus du plus grand nombre. Le temps de huit titres, le trio levait pour de bon le voile sur un registre hip hop ne s’imposant aucune limite, n’hésitant pas à dévier du droit chemin tracé par les puristes, pour aller tâter de la musique du monde, ou expérimenter jusqu’à toucher l’avant gardisme du doigt. Six mois plus tard, le label californien offre une nouvelle occasion de prendre la température d’Edimbourg avec le bien nommé « Tape Two », suite attendue tant elle est censée confirmer. Et la surprise est encore au rendez vous.

Alors qu’on était resté sur l’idée d’un hip hop marginal, Young Fathers lance les hostilités avec « I Heard », sorte de RnB brumeuse qui ne laissera pas indifférent ceux s’étant laissés séduire par le phénomène The Weeknd. Le ton est donné: les trois sont définitivement libres, et semblent avoir décidé d’appuyer plus encore le noir profond de leur musique. Ainsi, là encore, tel un passage de témoin entre les deux mini-albums, le son lo-fi est à l’honneur, plus que jamais gage d’authenticité: un pont renforcé tout du long par quelques productions sombres et barrées ou seuls les flows justifient l’appellation hip hop (« Queen Is Dead », l’excellent « Way Down In The Hole »), ainsi que par un recours récurent aux rythmiques tribales constatées il y a quelques mois déjà (« Only Child », « Freefalling »).

Plus généralement, Young Fathers entretient ici la diversité et les contrastes de « Tape One ». Illustration sur un « Mr Martyr » pris entre un rap efficace et un refrain illuminé par le chant, comme sur le final « Ebony Sky » qui fait feu de tout bois en ne cessant de tergiverser entre hip hop et trip hop, belle mélodie à l’appui. Du coup, « Tape Two » claque le sans faute, enfonce le clou, et confirme haut la main que le savant mélange musical et culturel entrepris par ces écossais n’a pas fini de se dévoiler. Allez, une « Tape Three » pour Noel?

itunes17

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire