You! – « You! »

you180Album
(Kuskus)
27/09/2010
Rock

La fratrie Fontao est du genre hyperactive. Après que deux des frères se soient particulièrement bien illustrés en faisant de Stuck In The Sound un des plus solides représentants de la scène rock française actuelle, qu’un troisième aboie de plus en plus fort au sein de I Am Un Chien, You! débarque avec un line up mutualisé pour proposer un parfait compromis. Mais pas d’amalgame: les deux clébards David Fontao et Douglas Cavanna n’intervenant qu’en live, You! reste avant tout le nouveau cheval de bataille de José Reis Fontao (chanteur de SITS) et de Romuald Boivin, ce compositeur aussi discret qu’efficace qui a parfaitement su servir à son acolyte les titres qu’il lui fallait pour définitivement prouver ses dons de chanteur (« Spring Is Over », « Battles ») injustement relayés au second plan sur le dernier album de son groupe. Car si ce premier disque du duo fonctionne si bien, c’est aussi parce qu’il est parfaitement équilibré, que le talent de l’un ne fait jamais d’ombre à celui de l’autre. Vérification tout au long de cette grosse douzaine de titres dépassant rarement les trois minutes, comme pour aller droit au but, marquer immédiatement les esprits et passer à la suite avant l’essoufflement. Du coup, rien ne s’évapore de ce concentré de rock et d’electro: You! conjugue des rythmiques généralement simples pour mieux exploiter la moindre mélodie (« Hello », « Never Seen a Girl »), la moindre dissonance aussi, afin qu’on retienne toujours quelque chose des morceaux. Et quand il y met toute son inspiration (« To Disappear », « Heart », « Oldsong », « I Hate You »), il laisse derrière lui une kyrielle de tubes évidents qui force à relativiser quelques passages moins passionnants (« Know Your G », « Today ») ou certaines prises de risque (« Murder In The Nightclub », l’acoustique « Thank You »), et qui l’aide à s’inscrire à l’encre indélébile sur la liste très prisée des révélations musicales de cette année 2010. Ainsi, quand beaucoup se prennent au sérieux, calculent et prédisent, You! fait sans grand moyen, dans l’instant, le plaisir en bandoulière, et finit par leur damer magistralement le pion. Une belle leçon qui mérite d’être apprise par coeur puis défendue.

Disponible sur
itunes24

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire