Various Artists – « Edges »

edges180Album
(Diesel:u:Music, Because)
15/06/2009

La musique électronique française a de la suite dans les idées. Après s’être imposée au Monde à la fin des années 90 sur la seule voix de Daft Punk, elle rééditait dix ans plus tard avec son digne héritier Justice, et plus généralement avec le label EdBanger qui a su faire entrer sa musique chez les ayatollahs de tous bords. Mais, rien ne peut empêcher la roue de tourner, ni la France de s’apprêter à lancer un énième représentant. Reste une interrogation: lequel, et quelle alternative va t-il défendre? C’est à cette question que tente de répondre « Edges », compilation proposant un panorama le plus exhaustif possible des prétendants au trône, de préférence ceux susceptibles de changer la donne en innovant. Pas vraiment question ici d’une éventuelle French Touch 3.0, puisque différents styles s’y entrechoquent. Parmi ces seize titres, nos votes sont clos: Breakbot, nouvelle signature EdBanger connue pour ses remixes bien qu’il n’offre pas de véritable dépaysement, le beat syncopé de Dilemn, le groove sombre de Mondkopf, les mélodies synthétiques de Nil Hartman, et la noirceur jubilatoire de Spa. Et bien qu’il soit difficile de prévoir l’avenir aussi facilement que ce disque pourrait parvenir à nous influencer, on espère juste éviter que les gadins techno/dance que nous imposent Digikid84, Dejdjotronic (pas plus convaincant que les autres signatures Boys Noize Records au passage), StereoHeroes, et Danger viennent matraquer nos oreilles encore épargnées par un menaçant retour aux ambiances de boites de nuit de campagne. En premier lieu, « Edges » s’adresse donc aux curieux. Et si sa raison ne l’emporte pas, elle reste toujours plus concrète qu’une enfilade de visions échappées d’une boule de cristal douteuse.

En écoute:

Tracklisting

Breakbot: Penelope Pitstop
Donovan
: Wonderland
Dilemn
: Modern Slave
Mondkopf
: Chaos is mine
Discodeine
: Invert (Parce que édit)
Rove Dogs
: Innocence lost
Digikid84:
BBoy underground (Long version)
Djedjotronic
: James
Gentlemen Drivers
: National 66
Anoraak
: Make it better
Chateau Marmont
: Solar Apex
Spitzer
: Odessa (Spring version)
Nil Hartman
: La Datafunk
Stereoheroes
: Lamborghini Lungz (feat Spoek & Cerebral Vortex)
Danger
: 88.8- Stage 3 “The Club” (Danger edit)
SPA:
Piano Magic

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire