Total Control – ‘Typical System’

Album / Iron Lung / 24.06.2014
Post punk

Depuis Melbourne, depuis toute l’Australie, s’anime une scène punk qui, au quatre coins de ce grand pays, attire depuis quelques années l’oreille avertie du fin mélomane et du média curieux. Si The UV Race ou encore Eddy Current’s Supression Ring sont de remarquables représentants de cette émulation, Total Control – qui compte d’ailleurs des membres de ces deux groupes – a profondément marqué les esprits avec ‘Henge Beat’ (2011) qui développait déjà un post-punk très personnel, marqué par une approche psychédélique et une gouaille de branleur étincelante.

Aujourd’hui, c’est l’heure de l’acte 2 avec ‘Typical System’, également sorti sur Iron Lung. Mieux produit que le précédent, il pue toujours autant la déprime, mais s’embellit à mesure que la roue des références tourne encore. Si le premier album faisait des clins d’œil à Suicide, The Fall et à plein d’autres groupes pas forcément reconnus pour leur joie de vivre, celui-ci va souffler plus près de New Order, comme sur l’introductif ‘Glass’ qui déroule sans la moindre once de guitare ses synthés lancinants. Un peu plus loin, le refrain de ‘Flesh War’ évoque irrémédiablement The Human League.

On croit alors le groupe entré de plain-pied dans une entreprise rétro-maniaque qui lui aurait fait perdre tout son mordant, mais c’est sans compter sur les tubes ‘Systematic Fuck’ et ‘Two Less Jacks’ qui le font remonter directement vers le punk puant de son premier opus. Avare en interviews, concerts et clips, Total Control ne compte que sur ses disques pour diffuser un peu de cette scène australienne au talent indéniable. Avec son post punk de petit malin qui joue avec les références pour mieux s’en extirper, le combo signe un deuxième succès, l’un des meilleurs albums de rock à écouter cette année, tant il en sort une classe et une attitude peu commune.

‘Glass’, ‘Systematic Fuck’, ‘Black Spring’, ‘The Ferryman’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire