The Trail Of Dead – « Lost Songs »

trail180Album
(Century Media)
22/10/2012
Prog hardcore

Encensé au plus haut point à la sortie de son best seller « Source Tags & Codes » en 2002, …And You Will Know Us By The Trail Of Dead n’a eu cesse ensuite de se chercher et de jouer avec le feu, s’amusant dangereusement à tester la force de l’intérêt, fragile car récent, qu’on lui avait soudainement porté. En effet, en tentant de rester fidèle au post hardcore comme en multipliant les écarts – pop sur « So Divided » ou ouvertement progressif sur « Tao Of The Dead » – le combo a comme tendu le bâton pour se faire battre. Pourtant, en garantissant à chaque album son lot de tubes, jamais il ne s’est planté lamentablement. Surprise et curiosité règnent donc à l’heure ou s’apprête à sortir « Lost Songs », un huitième opus qui – contrairement à ce que son titre pourrait laisser penser – n’est en rien une compilation de fonds de tiroir. Ces deux sentiments vont d’ailleurs vite se transformer en un bel enthousiasme tant les américains semblent finalement revenir là ou ils sont le plus à leur aise, à ces compositions très denses et intenses (les excellents « Open Doors », « Pinhole Cameras », et « Up To Infinity » tous entrecoupés de breaks bien sentis) que le chant peut généreusement abreuver de ses mélodies (« Lost Songs »). Dès lors, remontés comme des pendules, jamais ils ne baisseront le pied, feintant seulement l’accalmie sur les « Flower Card Games » et « Heart Of Wires » tout en progression, histoire de mieux resservir une nouvelle salve d’uppercuts (« A Place To Rest », « Catatonic », « Bright Young Things ») témoignant de la force de frappe intacte d’un Trail Of Dead qui livre très justement ici ce qu’on attendait de lui. On a vu mille fois pire dans le prévisible.

itunes21

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

2 réponses à The Trail Of Dead – « Lost Songs »

  1. Album assez mortel mais... 22 octobre 2012 à 23 h 13 min #

    … Concert hyper-naze au Nouveau Casino. Pas de son, morceaux baclés, chiants comme la mort. En live ils n’ont plus le mojo… Gros retour de bâton.

  2. Manudibang 30 octobre 2012 à 18 h 58 min #

    On n’a pas du voir le même concert…Certes le son était mauvais, mais je mettrais plutôt ça sur le dos du Nouveau casino qui est coutumier du fait. Malgré tout la prestation du groupe était de haute volée. Un set très très \énervé\; au placard les claviers et à fond le virage punk. Au niveau du choix des chansons, un bon florilège de leurs différents albums. Grosse énergie, respect du public, bref pas déçu si ce n’est par le son qui ne leur a pas rendu justice.

Laisser un commentaire