The Get Up Kids – « There Are Rules »

get180Album
(Quality Hill / Module)
31/01/2011
Indie rock

Retour au milieu des années 90: une nouvelle génération adepte de pop et de punk gagne du terrain en proposant une alternative mid-tempo, toute au service de la mélodie. En son sein, Braid, Promise Ring, et The Get Up Kids se distinguent du lot, incarnent très vite ce que beaucoup appelleront le « second courant émo »: un terme néanmoins trop réducteur, vite réfuté par les groupes en question. Toujours est il qu’entre un mini album (« Woodson », 1996), un premier opus chez Doghouse (« Four Minute Mile« , 1997), et deux disques nettement plus pop dans leur approche (« On a Wire » et « Guilt Show » en 2002 et 2004), les Get Up Kids enfantèrent en 1998 d’un « Something To Write Home About« , succès interplanétaire dans le genre, et influence maintes fois revendiquée. L’unique raison également pour laquelle le combo de Kansas City revient aujourd’hui sur le devant de la scène, après sept longues années d’absence.

2008. Dix ans après la sortie de cet incontesté best seller, et à l’occasion de sa réédition, les Get Up Kids se reforment pour un concert, s’embarquent finalement dans une tournée mondiale, sortent un Ep (« Simple Science » en 2009), et s’attèlent à la composition d’un nouvel album. Paru sur Quality Hill Records – le propre label du groupe – et confié à Ed Rose – producteur-collaborateur de longue date – « There Are Rules » déboule avec beaucoup à prouver, et laisse ses auteurs jouer au jeu dangereux du quitte ou double. Deux options: s’enfoncer pour de bon dans de vieilles considérations nostalgiques, ou saisir au bond une nouvelle vie que peu ont finalement les moyens de s’offrir. Que les plus sceptiques se rassurent. A l’image du récent Ep, Matt Pryor et sa bande semblent bien décidés à honorer leur statut tout au long de ce nouvel opus. Mieux dirons nous: cette nouvelle salve n’est pas loin de venir talonner le haut de leur discographie, tout en s’affublant de nouveaux arrangements les empêchant de trainer leurs années d’absence comme autant de casseroles bien ficelées aux chevilles.

Bonne nouvelle donc, « There Are Rules » aligne des tubes frappés par une inspiration retrouvée (l’irrésistible « Tithe » qu’on croirait sauvé des eaux, « Pararelevant »), par ces mélodies devenues marque de fabrique (« Regent’s Court », « Keith Case »). Mais il ne se résume heureusement pas seulement à la remise en route d’une machine à hits extrêmement bien huilée. Il intègre surtout à son tracklisting quelques titres neufs, portés par de nouvelles sonorités plus cold (« Rally Round The Fool », « Birmingham »), laissant la part belle au synthétiseur au point de flirter – toujours avec classe – avec l’esprit eighties (« Shatter Your Lungs », « Automatic », « When It Dies »). Loin d’écorcher la cohérence de l’album, tous contribuent plutôt à la personnalité plus mature des Get Up Kids version 2011: six mecs qui, bien que trop longtemps absents, ne se sont jamais laissés distancer, et n’ont jamais perdu cette facilité insolemment naturelle à coucher, ensemble, des mélodies adhésives sur du papier à musique.

En écoute


Disponible sur
itunes15

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire