Sufjan Stevens – ‘Carrie & Lowell’

Album / Asthmatic Kitty / 30.03.2015
Folk lumineux

Une chose saute aux oreilles lorsqu’on écoute ‘Carrie & Lowell’: tant de beauté sensible, tant de talent et de pureté ne peuvent être que l’oeuvre d’une force surnaturelle, d’une énergie incroyablement positive, d’un génie des temps anciens venu se réincarner sur terre en un être humain au songwriting épuré. Car il ne faudra pas longtemps à l’auditeur béni pour se rendre compte qu’il est ici en présence d’un précieux trésor, d’une œuvre à la délicatesse infinie, onze pépites gravées dans la cire qui sont de ces chansons que l’on souhaiterait garder rien que pour soi, et dont on aimerait en même temps qu’elles inondent la terre entière de leur douce lueur.

Carrie, la mère de Sufjan Stevens morte d’un cancer en 2012, et Lowell, son beau-père, sont donc les héros de ce disque de deuil, de peine, de joie, et d’amour. Le chanteur partage ici ses souvenirs les plus intimes et, mis devant l’évidence de la mort, chante la tristesse de perdre un être cher (‘Every Road Leads To An End’, ‘You’ll Never See Us Again’, ‘We’re All Gonna Die’). Au gré de ces chansons touchantes, précieuses, c’est un folk d’une évidence et d’une beauté impressionnantes qui nous accompagne, drapé de choeurs célestes (la fin de ‘Death With Dignity’, quasi religieuse), d’une guitare en apesanteur (‘All Of Me Wants All Of You’) ou de quelques notes de piano (‘Fourth Of July’).

Loin des expérimentations électroniques de ‘The Age Of Adz‘ ou ‘Enjoy Your Rabbit’, à mille lieues des orchestrations en fanfare de ‘Illinois’, ‘Carrie & Lowell’ est un album irradiant d’une clarté sereine et paisible, une prière jetée au ciel dans un gigantesque élan d’amour. Un chef-d’oeuvre qui évoque ‘The Sparrow And The Crow’ de William Fitzsimmons, autre disque de deuil, amoureux celui-ci, mais tissé des mêmes fils d’or, lumineux et intenses, dont l’éclat est fait pour durer et nous hanter encore longtemps.

‘Death With Dignity’, ‘Should Have Known Better’, ‘Fourth Of July’, ‘Carrie & Lowell’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire