Rodrigo y Gabriela – « 11:11 »

rodrigo180Album
(Because)
07/09/2009

Rodrigo et Gabriela, duo de guitaristes Mexicains exilés en Irlande, se connaissent et jouent ensemble depuis plus de quinze ans. Après des débuts dans des groupes de métal de Mexico, une expérience de musiciens de rue à Dublin, et trois albums (dont le dernier «Rodrigo y Gabriela» a été salué par la critique aux quatre coins du monde), c’est un peu un retour aux sources qu’ils nous proposent avec ce nouvel opus intitulé «11:11», enregistré à Ixtapa sur la côte pacifique de leur terre natale. 11 comme le nombre de titres, qui sont autant d’hommages à des musiciens les ayant influencés. C’est donc un voyage haut en couleur qu’ils nous font partager, invités que nous sommes à découvrir leurs sources d’inspiration. De Jimi Hendrix à Pink Floyd, en passant par Astor Piazzola et Paco De Lucia, ils s’appliquent à injecter dans chaque morceau leur énergie amplifiant leur dextérité naturelle. Car s’ils sont tous deux d’excellents guitaristes dont le talent ne peut pas laisser de marbre, lui tout en virtuosité et vélocité, elle tout en rythmique subtile, ils n’hésitent pas à incorporer d’autres instruments telles les percussions de «Hanuman» ou «Master Maqui», le oud, le sitar et quelques touches de piano, pimentant ainsi leurs compositions. La guitare électrique fait également son apparition, accentuant le côté rugueux que peut parfois avoir leur musique. Surtout lorsqu’ils sont rejoints par le guitariste de Testament, Alex Skolnic, sur «Atman» pour un hommage à Dimebag Darrell, le guitariste de Pantera décédé en 2004. Ainsi défile «11:11», à l’ambiance parfois cinématographique («Chac Mool», «Logos»), souvent enivrante et aux forts accents mariachis («Savitri», «Hora Zero»), et parfois tout simplement originale et surprenante («Santo Domingo», «11:11», «Buster Voodoo»). On se laisse volontiers porter par leur approche iconoclaste, et cette façon de mélanger des sonorités et des influences que tout oppose. Chacun trouvera certainement une raison différente d’apprécier la musique de Rodrigo y Gabriela, et c’est là toute leur force: rendre universel leur art qui, loin des clichés, ouvre de nouvelles perspectives. Une leçon d’échange et une belle escapade dépaysante, faisant tomber un peu plus les barrières musicales.

Achetez sur:
itunes3

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Rodrigo y Gabriela – « 11:11 »

  1. Théo 4 septembre 2009 à 9 h 57 min #

    Salut,
    Pour retrouver les dernières infos/vidéos/dates de concerts de RodyGab, c’est ici que ca se passe : http://www.rodgab.fr
    Le site , tout en français, vient juste d’ouvrir, pour le plaisir de vos yeux et surtout de vos oreilles!

Laisser un commentaire