Rakaa – « Crown Of Thorns »

rakaa180Album
(Decon)
20/07/2010
Hip hop

Au sein des Dilated People, Rakaa Iriscience était le seul à n’avoir encore jamais expérimenté un projet solo, chose faite aujourd’hui avec le sortie de « Crown Of Thorns » au casting des plus alléchants. Ayant certainement appris des tentatives de ses deux compères – le combo californien n’ayant jamais réussi à produire LA galette qui aurait mis tout le monde d’accord alors que les expériences individuelles de Dj Babu et Evidence se sont révélées plus heureuses – il invite une multitude de producteurs à même de lui offrir la variété de styles nécessaire pour ne pas tourner en rond.

Et ce choix s’avère immédiatement payant. Car le manque de relief que l’on pouvait reprocher au trio est ici complètement effacé par la diversité des compositions. Qu’elles soient teintées de reggae (« The Observatory » feat Mad Lion, « Delilah » concocté par Evidence), d’ambiances latines (« Mezcal » produit par Illmind, le magistral « Rosetta Stone Groove »), ou imprègnées par la lourdeur de la patte d’El P (« Mean Streak » feat Chali 2na), elles permettent au Mc de nous offrir un voyage éclectique auquel nous ne nous attendions pas forcément de sa part. On appréciera tout autant son audace lorsqu’il invite des Mcs du monde entier sur une version de Dj Honda (le volcanique « Ambassador Slang ») ou lorsqu’il laisse Oh No déstructurer « Assault And Battery ». Pour autant, le hip hop avec un grand H est ici bien présent et quoi de mieux pour l’incarner que d’inviter Krs One sur le « Human Nature (Now Breathe) » de Exile, ou de confier quelques titres bien sentis à Dj Babu (« C.T.D », « Eye Wide ») et Alchemist (« Aces High », « Upstairs »). Seul « Crown Of Thorns », titre éponyme ouvrant l’opus, nous aura moyennant convaincu, malgré la présence d’Aloe Blacc dont on attend des merveilles dans quelques semaines.

C’est donc avec brio que Rakaa tient la dragée haute à ses deux acolytes, et réussit le test de l’album solo malgré quelques interrogations persistantes. Pourquoi des artistes aussi talentueux n’arrivent-ils pas à se fondre dans un groupe? Leur réunion annihile-t-elle leur inspiration? Car, finalement, c’est individuellement qu’on préfèrera les Dilated People tant qu’il ne nous aurons pas véritablement surpris. En attendant, « Crown Of Thorns » aura rejoint le « Layover » d’Evidence, déjà en bonne place dans notre discothèque idéale.

En écoute

À lire ou écouter également:

, ,

Une réponse à Rakaa – « Crown Of Thorns »

  1. jonathan 4 août 2010 à 7 h 18 min #

    « Pourquoi des artistes aussi talentueux n’arrivent-ils pas à se fondre dans un groupe? Leur réunion annihile-t-elle leur inspiration? Car, finalement, c’est individuellement qu’on préfèrera les Dilated People tant qu’il ne nous aurons pas véritablement surpris. »

    Pardon, mais avez-vous seulement écouté The Platform?? A vous lire on croirait que ce n’est pas le cas…
    Je n’ai pas encore eu l’occasion d’écouter l’album de Rakaa, mais même si j’ai adoré The Weatherman LP, ça ne vaut pas le 1er album de DP…

    Amicalement,

Laisser un commentaire