Peter Kernel – « White Death & Black Heart »

peter180Album
(Africantape)
03/10/2011
Art punk

Depuis le fantastique « How To Perform a Funeral », sorti sur son propre label On The Camper Records, la musique originale comme les mélodies entêtantes et imparables de Peter Kernel ne cessent de faire des émules. En effet, le brio du combo réside dans cette manière subtile de faire cohabiter l’héritage de ses ainés – Fugazi, Sonic Youth, Pixies… – avec, de surcroit, une patte très personnelle et singulière encrée dans une modernité teintée de sonorités tantôt noise, tantôt plus psychedéliques et hypnotiques qui, à grands renforts de dissonances et de riffs décalés, deviennent à nos oreilles une cascade de réjouissantes sensations musicales.

De retour avec « White Death & Black Heart », le trio  nous  embarque immédiatement là où il nous avait laissé avec son précédent effort, enfonçant le clou de sa marque de fabrique unique et désormais inimitable. Avec cette fois ci une place plus importante octroyée à cette voix féminine aux multiples facettes qui démarque plus encore l’univers du groupe. Irrésistible de bout en bout, ce deuxième opus aligne une douzaine de morceaux aux interprétations variables, s’inscrivant immédiatement dans le subconscient avec une limpidité déconcertante. Ainsi, impossible de résister à l’hymne « Anthem Of Hearts », aux guitares dissonantes de « Hello My Friend », aux foutraques, décalés autant que géniaux « Panico ! This is Love », « The Peaceful » et autre « Make Love, Choose Take », ou aux envoûtants « We’re Not Gonna Be The Same Again » et « Organizing Optimizing Time ».

Tour à tour, on ne cesse alors de gesticuler, de se déhancher, on se surprend à sourire face aux multiples surprises et mélodies ravageuses que le combo sort continuellement de sa hotte, laissant transpirer une sensation contagieuse de bien être et de joie à chaque tour de sillon. Une jubilation qui nous fait pousser le volume a fond, et écouter l’album en boucle. Riche et varié comme il est là, Peter Kernel se range au rayon frais, fait généreusement partager cet enthousiasme joyeux et cette douce folie qu’il distille avec une infime élégance pour un effet jubilatoire et addictif immédiat!

Disponible sur
itunes6

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire