Perfume Genius – « Learning »

perf180Album
(Matador)
21/06/2010
Folk thérapeutique

On peut avoir vingt six ans et vécu plus que n’importe qui d’autre. C’est un peu le cas du jeune Mike Hadreas qui, grâce au flair de Matador, s’apprête à se faire connaitre du grand public avec « Learning », un premier album enregistré seul chez lui, qu’il signe sous l’entité Perfume Genius et qui lui permet de recracher la plupart des moments sombres de sa courte vie. Violence, toxicomanie, suicide sont autant de choses qu’il tentait d’oublier, en vain.

Jusqu’au déclic et cette volonté tardive de vouloir canaliser ses émotions, maitriser son destin, retourner au chaud du foyer familial pour y ressortir tous ses maux en musique, celle qu’il interprète à fleur de peau, en piano-voix, tout au long de ce disque d’une infinie beauté. Conscient de ses talents de pianiste, Hadreas complexait en revanche sur sa voix, jusqu’au jour ou les mots se présentèrent à lui tels des anges gardiens, prirent le dessus, l’aidèrent à accoucher d’un premier morceau – « Learning » au titre finement choisi tant il est à la fois doux et humble – pour ne plus jamais le lâcher ensuite. Un atout indéniable? Perfume Genius ne tombe jamais dans la pleurnicherie gratuite, mais oriente plutôt sa plume de sorte que toute oreille qui daigne se pencher sur sa musique puisse en devenir l’actrice (« You Won’t Be Here », « Write To Your Brother »).

Reste que l’ambiance générale de ce disque est triste et mélancolique, glauque même, parfois naïve, et qu’il faudra être d’humeur pour s’y coller. C’est en revanche tout juste ce qu’il fallait à ce mec, aux doigts de fée et à la voix fragile, pour aligner toutes les ballades dont il était capable et nous tirer tous les frissons possibles (« Lookout Lookout », « Mr Petersen »), y compris quand ses compositions prennent des airs on ne peut plus mystiques (« Gay Angels », « No Problem »). Alors, la corde n’est pas loin, on entend presque son va et vient au dessus de notre tête, et ce « Learning » prend définitivement des allures de feuille de papier qu’on aurait déchiffonné, redevenue lisse tout en portant les marques des souffrances passées. Perfume Genius est plus que jamais sur le bon chemin, celui de la vie qui, même si elle part de loin, n’a plus qu’à dérouler encore plus joliment qu’ici.

En écoute

Disponible sur
itunes

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Perfume Genius – « Learning »

  1. (thomas) 1 juillet 2010 à 21 h 20 min #

    pour le dire avec des grands mots, : ce disque s’impose comme un classique dès la première écoute !

Laisser un commentaire