Ought – ‘More Than Any Other Day’

Album / Constellation / 25.04.2014
This band, more than any other band

Après de longs mois passés à souligner le caractère pointu – et pas toujours très accessible – de la musique qu’il défend, le label Constellation retourne à un registre plus concret en offrant à Ought la possibilité de se faire connaitre du plus grand nombre. Galvanisé par l’esprit de rébellion qui entourait le Printemps d’Erable à Montréal en 2012, seulement quelques mois après qu’il ait composé ses premières compositions dans son appartement, le groupe – emmené par Tim Beeler, auparavant musicien folk et poète – a pris le temps de peaufiner un premier album aujourd’hui acclamé par une presse musicale toujours en quête de nouvelle révélation: un statut peu usurpé le concernant tant ces huit titres reflètent le large spectre couvert par ces québécois capables de passer rapidement de passages introspectifs et souples à l’énergie d’un post punk vigoureux et angulaire (‘Today, More Than Any Other Day’, ‘Gemini’), le tout sous l’impulsion d’un leader dont le chant alterne brillamment entre les mélodies et le parlé. Humble mais intriguant (‘Pleasant Heart’), intelligent mais accessible (‘Habit’, ‘The Weather Song’), définitivement complexe malgré sa carapace trompeuse, Ought est de ces groupes qui aiment rappeler que le line up classique de quatre musiciens suffit amplement à proposer un rock à la fois familier et original. Seulement, sa force est d’y parvenir dès ses débuts, quand les étiquettes sont généralement trop lourdes et qu’elles embourbent pour longtemps les jeunes pousses dans le piège des catégorisations. Par ses riffs, sa richesse rythmique, et une tension palpable d’un bout à l’autre de ce disque, Ought adresse de francs clins d’oeil à des formations aussi diverses et variées que les Talking Heads, The Ex, The Strokes, Q And Not U, et Fugazi, jusqu’à brouiller les pistes, et donner véritablement le tournis à l’auditeur, totalement pris dans ce cyclone de fraicheur, d’enthousiasme mais aussi d’une vulnérabilité toute attachante. ‘More Than Any Other Day’ sonne donc non seulement le sursaut attendu du label, mais aussi la naissance d’un groupe qui semble avoir déjà tout compris avant d’avoir prouvé. Voilà qui promet encore quelques élans passionnels.

‘Pleasant Heart’, ‘Habit’, ‘The Weather Song’

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Ought – ‘More Than Any Other Day’

  1. CJ 27 mai 2014 à 9 h 09 min #

    * attention cet album contient des morceaux de vie !!

Laisser un commentaire