Onry Ozzborn – « Hold On For Dear Life »

onry180Album
(Fake Four Inc)
24/01/2011
Hip hop

L’album « Vessel » de Dark Time Sunshine avait été, pour nous, l’une des révélations de l’année 2010. La présence d’Onry Ozzborn dans ce duo ne nous avait d’ailleurs qu’à moitié étonnés, le rappeur de Seattle étant un habitué du contre-pied, se plaçant souvent là où on ne l’attend pas. Avec Zavala aussi, il nous avait proposé une hybridation électronique mâtinée de hip hop et d’un soupçon de pop, avant-gardiste et envoûtante. Quelle direction allait alors prendre Onry? La réponse ne s’est pas faite trop attendre puisque son nouvel opus solo, « Hold On For Dear Life », fera certainement partie des indispensables de 2011.

Pour cela, la tête pensante d’Oldominion a rappelé certains producteurs du crew – Smoke et Taco Neck notamment – ainsi que son nouveau compère Zavala, faisant de ce  projet une synthèse du travail accompli depuis une dizaine d’années. On retrouve donc les inspirations électroniques de « Vessel », que ce soit par petites touches (le refrain de « That Good » feat Sapient, « Hold Up » et son beat drum’n bass, « I Give Up », le magnifique « Daughters » aux nappes électronica) ou dans le total expérimental (« Electric Dreams »), qu’il sait cependant tempérer en insérant ici ou là quelques subtilités mélodiques (« All To Herself » feat Reva Devito,  « Way Out » feat Maggie Morrison). Mais une posture plus hip hop nous rappelle rapidement que le rap est la première source d’inspiration d’Onry. Le old school « The O.O. », les plus classiques mais non moins efficaces « The Getaway Car », « Best Of All Time », « NWA » et « Blend In », ou le ténébreux « Hold On For Dear Life » et ses lourds riffs de guitare, nous ramènent dans des domaines qu’on lui sait plus familiers. Mais oublions vite ces préjugés : Onry est désormais au-delà de ces considérations stylistiques. Le « croonesque » « Limbo Thus Purgatory » feat Xperience et son changement radical à mi-parcours ne font que mettre en lumière cette volonté de s’affranchir des barrières musicales. Le magistral « Nightlife » sera aussi l’un des titres les plus représentatifs d’un style personnel qui s’affirme définitivement sur ce nouvel album.

« Hold On For Dear Life » se présente comme la suite logique d’un travail qui aura conduit Onry Ozzborn à fréquenter des univers différents, à tirer le meilleur de chacun, pour finalement renforcer une indéniable marque de fabrique. Mais là ou certains se contenteraient de surfer uniquement sur une voie, lui intègre encore d’autres influences et se met volontairement en danger comme pour apparaître insaisissable au final. C’est donc encore une fois un sacré mélange des genres qu’il affiche, qu’il maîtrise du début à la fin, pour toujours attiser l’envie. Par la force des choses, nous sommes déjà impatients de découvrir le prochain album d’un des artistes les plus talentueux et novateurs du hip hop contemporain.

En écoute

Disponible sur
itunes19

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire