Obstacles – « Dividual »

obs180Album
(Play Rec)
09/2010
Math rock

Qu’on se le tienne pour dit, le Danemark est en train de devenir peu à peu une terre fertile en rock bruitiste et complexe. Après que les désormais regrettés Lack aient fait parler d’eux jusque chez nous, que Menfolk ait pris le relais dans un registre plus pointu, c’est au tour d’Obstacles de creuser le sillon d’un savoir faire nationale qui prend une nouvelle fois toute son ampleur avec ce « Dividual », premier album d’un quatuor qui ne ménage pas ses forces. Comme de plus en plus de groupes aujourd’hui, il n’use que d’une batterie, d’une guitare, d’une basse et d’un clavier pour aligner dix titres tous aussi bons les uns que les autres pour servir la cause d’un math rock majoritairement instrumental, à la fois accessible, puissant, intense et dense, parfois même dansant (l’irrésistible « Rorschach »). En quarante minutes au compteur, Obstacles déroule ses mélodies, et s’amuse à les bousculer à grands coups de riffs imprévisibles, et d’incessants changements/décalages de rythme qui rendent son exercice de la composition en tous points passionnant. Sans temps mort ni point faible, les Danois laissent alors éclater leur fougue et leur inspiration sans borne que des titres irrésistibles comme « Ockham’s Razor », « Procrustean Beds », et le plus retenu « Das Unbehagen In Der Kultur » incarnent admirablement. Inutile d’en faire des tonnes, Obstacles se débrouille assez bien tout seul pour que sa musique parle d’elle-même. A la seule condition qu’on lui laisse la chance d’être écoutée, ce que vous allez immédiatement faire sans discuter. Indéniablement une des plus jolies découvertes de ces derniers temps.

Disponible sur
itunes18

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire