Now Again – « Forge Your Own Chains »

forge180Album
(Now Again)
17/11/2009
World psychédélique

De la machine à remonter l’histoire de la musique, il n’y a peut-être pas meilleur filtre aujourd’hui que Now Again Records, sous division du label Stones Throw créée par Egon dans le but de (re)mettre en lumière quelques pépites oubliées ou sous-estimées de genres musicaux authentiques. Le funk, par exemple. À ce titre, on ne vous conseillera jamais assez les missions bien accomplies des compilations « The Funky 16 Corners » et « Cold Heat », tout comme les nombreuses sorties du label, vieilles ou récentes, qui auront contribué à redonner au son vintage ses lettres de noblesse. En 2009, le californien exploite encore un peu plus son flair, et offre une nouvelle direction musicale à Now Again avec la sortie de « Forge Your Own Chains », une compilation toute neuve alignant quelques ballades émergées de la fin des années 60 ou du début des seventies, en provenance du monde entier. Et comme pour chaque occasion, un seul mot d’ordre: ici, la cohérence dans le psychédélisme. Ainsi, qu’il soit rare ou non, qu’il n’ait jamais été réédité ou qu’il hante les best of, le morceau se doit d’être mélodique, rythmé et accessible, qu’il vienne de Colombie, de Thaïlande, du Nigeria, de Corée du Sud, d’Iran ou de Suède. Un concept qui ne pouvait qu’aller dénicher quelques moments d’anthologie pour tous les goûts. Car, que l’on préfère la simplicité mélancolique et nonchalante de Top Drawer (« Song Of a Sinner »), Ellison (« Strawberry Rain »), ou de Shadrack Chameleon (« Don’t Let It Get You Down »), l’exotisme insoupçonné de Ana Y Jaime (« Nina Nana »), ou que l’on vienne apprécier ici l’immense talent d’artistes injustement délaissés par l’histoire (Morly Grey, Baby Grandmothers), « Forge Your Own Chains » a clairement de quoi combler. Plus encore quand Egon s’en va dénicher un savant mixte de tout cela, qui fera incontestablement l’unanimité du mélomane, même lambda (« How Great Thou Art » de Sensational Saints, « Forge Your Own Chains » de D.R. Hooker, « It’s Not Easy » de Ofege). En une heure partagée entre gospel, soul, funk, et rock, Now Again va cette fois bien au-delà de la mission qu’il s’était fixée: il enrichit non seulement les esprits, mais invite aussi son public à l’ouverture musicale, chose à laquelle seul un label à la crédibilité sans faille peut aujourd’hui s’enorgueillir. Un disque à se procurer avec cette même ferveur qui en a poussé certains à aller récupérer un bout du mur de Berlin.

En écoute:
The Strangers – « 

1. Two To Make A Pair     
 »

Tracklisting:
1. Top Drawer: Song of a Sinner
2. Sensational Saints: How Great Thou Art
3. East of Underground: Smiling Faces Sometimes
4. D.R. Hooker: Forge Your Own Chains
5. Jang Hyun and Shin Jung Hyun: Twilight
6. T. Zchiew and The Johnny: Let Yourself Be Free
7. The Strangers: Two To Make A Pair
8. Damon : Don’t You Feel Me
9. Ellison: Strawberry Rain
10. Morly Grey: Who Can I Say You Are
11. Shadrack Chameleon: Don’t Let It Get You Down
12. Kourosh Yaghmaei: Hajm-e Khaali,
13. Ofege: It’s Not Easy
14. Ana Y Jaime: Nina Nana
15. Baby Grandmothers: Somebody’s Calling My Name

fyocdetail1

fyocdetail2

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire