Mr Chop – « For Pete’s Sake »

chop180Album
(Now Again)
23/11/2009
Soul jazz funk

Derrière Mr Chop se planque Coz Littler, propriétaire des mondialement courus Ape Recording Studios, pour la multitude d’instruments vintage qu’ils renferment, qu’il s’agisse de synthétiseurs, de guitares, de batteries ou de tout autre matériel dont il pourrait avoir besoin. Car non content d’être déjà si chanceux, l’Anglais est aussi un musicien hors paire, multi instrumentaliste qui est parvenu à se faire sa place sur une scène soul, funk et jazz toujours en quête d’un son authentique. Déjà apparu aux crédits de quelques productions Now Again (sous division de Stones Throw) et Jazzman Records, il s’est particulièrement illustré ces derniers mois en signant une poignée de productions sur « Born Like This« , le dernier album en date de DOOM, mais également via un le Ep « Lightworlds » qui mariaient toutes ses affections musicales, du funk à la musique concrète, en passant par le prog et le jazz. « For Pete’s Sake » (pour l’amour de Pete, ndlr) dont le titre laisse entrevoir le concept, enfonce encore un peu plus le clou: en dix sept titres, et avec l’aide de trois musiciens issus de The Heliocentrics venus l’épauler, Mr Chop reprend les meilleurs beats de Pete Rock à sa sauce, et les transforme ainsi en véritables pépites jazz, rock et funk psyché, comme issues d’un autre âge (« Good Life »). On assiste donc à une revisite qui fuit constamment l’approche classique de l’exercice pour mieux s’offrir de multiples libertés, tellement que le dépaysement est ici régulièrement de mise et impossible à titrer (sept morceaux prennent le nom d’interludes). En effet, par le biais d’un découpage et d’un recollage inspiré de nombreux samples devenus célèbres les années passant, Coz Littler s’éloigne autant qu’il le peut du travail originel du producteur pour ne donner que plus d’intérêt encore à son album. Très révélateur du travail accompli, « TROY » ne rappelle par exemple Pete Rock que par l’utilisation du saxo. Pour le reste, c’est surtout le travail rythmique de l’américain qui persiste, et autour duquel Mr Chop tricote un classe et chaud manteau pour jazzmen hallucinés préférant les petits plaisirs des années 70 aux cahiers millimétrés des écoles de musique (« Main Ingredient », « Mecca And The Soul Brother », « The World Is Yours »). C’est ainsi qu’il réussit non seulement parfaitement à se réapproprier les titres de ce producteur hors paire, mais aussi à offrir au hip hop un de ses très rares albums de reprise qui vaillent vraiment la peine d’être écouté. Un des meilleurs disques sortis des bureaux de Now Again.

En écoute:
Mr Chop – « 

1. T.R.O.Y.     
« 

Achetez sur:
itunes24

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire