Minot – ‘Equal / Opposite’

Album / Golden Antenna / 30.06.2014
Post rock instrumental

C’est peu de temps avant la séparation de From Monument To Masses que son guitariste Matthew Solberg décide de fonder un nouveau groupe baptisé Minot, en compagnie du batteur Shannon Corr, son ancien compère chez Turks. Complété par Ben Thorne à la basse, le trio dessine rapidement un univers instrumental racé entre post punk, rock psyché et post rock énergique, puis s’enferme en studio pour y enregistrer un EP ainsi qu’un 45t, avant de démontrer dans la foulée une réelle entité sur scène. Avec ‘Equal / Opposite’, son premier album, Solberg et sa bande dessinent les contours d’un vaste territoire détaché de surcharges d’effets et de loops, loin des thèmes mélancoliques et progressifs que le genre nous offre souvent.

Compactes et trompeusement complexes, basse et batterie se complètent, laissant libre court à une six-cordes puissante et libérée. Les titres dépassent tous les cinq minutes, sans redondance. Rappelant parfois avec tact le jeu de guitare et la sonorité d’un Fugazi dépouillé de chant (‘Allostatic Load’ à la mélodie imparable, ‘Tharsis’, ‘The Horizon Problem’), les trois nous capturent immédiatement dans un monde attrayant et riche en rebondissements. En totale maîtrise, les protagonistes s’affairent également dans des jeux rythmiques hypnotiques, aux ambiances changeantes (‘The Left Hand Of Darkness’, ‘Millisievert’) où, là encore, un choix de sonorités brutes vient élever une puissance de jeu directe et bien en place. Jusqu’au dernier souffle du magistral ‘White Castle Doctrine’, Minot continue de torturer ses instrument dans un incroyable enchevêtrement de combinaisons fluides, aux mélodies accrocheuses.

Bien que l’on reconnaisse aisément – et avec plaisir – le touché de guitare de Matthew Solberg, ‘Equal / Opposite’ se démarque du passé grâce à l’approche frontale de ses compositions. Sans s’engourdir dans la rengaine et l’ennui, Minot démontre sans heurts qu’il contient en son rang des musiciens chevronnés qui n’étalent pas seulement une technique pourtant irréprochable, mais prouvent également haut la main que le post-rock instrumental peut allier énergie et mélodie avec instinct, sans sombrer dans cette quête de thèmes alambiqués et autres surcharges qui font parfois défaut aux formations du genre. Le trio d’Oakland soigne et signe un album singulier qui risque fort de devenir familier.

‘Allostatic Road’, ‘The Horizon Problem’, ‘White Castle Doctrine’

À lire ou écouter également:

, ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. concert de MINOT [post rock avec un ex From Monument To Masses / USA] @ No Smoking le 17/10 - KOMAKINO - 20 août 2014

    […] chronique de l’album « Equal / Opposite » par MownoC’est peu de temps avant la séparation de From Monument To Masses que son guitariste Matthew Solberg décide de fonder un nouveau groupe baptisé Minot, en compagnie du batteur Shannon Corr, son ancien compère chez Turks. Complété par Ben Thorne à la basse, le trio dessine rapidement un univers instrumental racé entre post punk, rock psyché et post rock énergique, puis s’enferme en studio pour y enregistrer un EP ainsi qu’un 45t, avant de démontrer dans la foulée une réelle entité sur scène. Avec ‘Equal / Opposite’, son premier album, Solberg et sa bande dessinent les contours d’un vaste territoire détaché de surcharges d’effets et de loops, loin des thèmes mélancoliques et progressifs que le genre nous offre souvent. […]

Laisser un commentaire