Method Man, Raekwon, Ghostface Killah – « Wu Massacre »

wu180Album
(Def Jam)
29/03/2010
Hip hop

« 8 Diagrams » avait sonné le réveil du Wu. Depuis, le clan n’a de cesse de tenir son rang, que ce soit au travers des albums solos de ses différents membres, ou du magistral « Wu-Tang Chamber Music« . C’est cette fois la collaboration évenementielle de Method Man, Raekwon et Ghostface Killah pour un album concept, qui devrait faire saliver les fans du crew. Intitulé « Wu-Massacre », et annoncé par des trailers inspirés du film « Seven », ce nouvel opus est de surcroit visuellement réalisé par le talentueux Chris Bachalo, célèbre dessinateur de comics, notamment chez DC Comics et Marvel dans les années 90.

Dans ce superbe écrin, il fallait néanmoins que la production suive, et c’est heureusement le cas. Les trois protagonistes de ce massacre en règle ont choisi de faire dans le brut de décoffrage. Âmes sensibles s’abstenir! Même si « Criminology 2,5 » ouvre l’album avec une version dépouillée, le style va-t-en guerre de « Mef vs Chef 2 » produit par Mathematics nous emmène déjà dans un univers cinématographique des plus épiques, que « Smooth Sailing (remix) » ne fait que prolonger. L’apothéose du genre reste marqué par les rafales d’armes automatiques ouvrant « Gunshowers », sur lequel on a l’impression d’assister à un règlement de compte verbal précédant une explosion de fureur. « Pimpin’ Chipp », quant à lui, nous renvoie à une production blaxploitation des seventies, tandis que « Youngstown Heist » nous entraîne dans une poursuite infernale pleine de rebondissements. Finalement, « Dangerous », « Miranda », comme l’hybride et sidéral « It’s That Wu Shit » font figure d’exception en étant moins imagés, sans perdre toutefois en efficacité. Et si la production est partagée entre Mathematics, Scram Jones, BT, Ty Fyffe, E-Meal et Digem Trax Productions, difficile de refermer cet opus sans parler de la seule version composée par RZA. Samplant « Were Almost There » du « Forever Michael » de 1975 (dernier album de Michael Jackson chez Motown), il rend un bel hommage au king of pop avec un « Our Dreams » déroutant de douceur au milieu de tant de fracas. Tout simplement fabuleux.

Method, Raekwon et Ghostface n’ont certes plus rien à prouver, mais ils montrent avec ce « Wu-Massacre » qu’ils ont encore soif de nouveautés et nourrissent un amour commun pour la créativité. Très stylisé, ce nouvel album est tout sauf anecdotique. Puissant, parfois brutal, mené à pleine vitesse, il nous laisse avec l’impression d’avoir été pris entre deux feux, roués de coups, le cerveau complètement retourné. Une claque cinglante.

En écoute


Disponible sur
itunes40

À lire ou écouter également:

, , , ,

Une réponse à Method Man, Raekwon, Ghostface Killah – « Wu Massacre »

  1. Mi.K 7 septembre 2010 à 23 h 36 min #

    l’album est un peu court mais quand même heureux d’entendre des bons sons estampillé Wu-Tang!

Laisser un commentaire