Lost Lander – ‘Drrt’

Album / Glad I Did Recordings / 17.01.2012
Indie pop folk

Découverte tardive mais assez marquante pour qu’elle gomme la notion de temps, Lost Lander débarque ces jours-ci à Paris pour y présenter ‘Drrt’, un premier album sorti il y a déjà deux ans, soit quelques mois seulement après que Brent Knopf (Ramona Falls, ex-Menomena) ait accepté de prendre sous son aile les compositions de Matt Sheehy, tête pensante de quelques projets aussi discrets que convaincants, également aperçu en tournée aux côtés de son acolyte. Bien accompagné, celui-ci signe ici onze titres d’une magnifique indie pop-folk, sans cesse portée par cet excellent travail de production avec lequel le premier cité s’est souvent fait remarquer. Accessible car majoritairement classique (‘Gossamer’), ‘Drrt’ éclabousse l’auditeur de ses morceaux rendus plus profonds et judicieux qu’il n’y paraissent grâce à la patte de Knopf (‘Cold Feet’, ‘Dig’, ’Kangaroo’, Your Name Is a Fire’), et à ses arrangements toujours inspirés (‘Belly Of The Bird/Valentina’, ‘The Sailor’). Mais c’est surtout pour ces mélodies aériennes jetées à notre figure que l’on retiendra Lost Lander. Déclinés avec une émotion telle qu’ils dressent les poils et réveillent les sens, ‘Through Your Bones’ et ‘Dead Moon’ tournent jusqu’à l’épuisement de la platine, tandis que les chaleureux et précieux ‘Wonderful World’ et ‘Afraid Of Summer’ trahissent respectivement l’influence aussi indiscutable que revendiquée de Fleet Foxes. Parmi d’autres. Toujours est-il que Lost Lander en offre ici bien assez pour que, en 2014, on se permette de rajouter son album à la liste des meilleurs de 2012.

‘Afraid Of Summer’, ‘Wonderful World’, ‘Through Your Bones’, ‘Your Name Is a Fire’

À lire ou écouter également:

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire