Lee Fields & The Expressions – « My World »

lee180Album
(Truth & Soul)
15/06/2009

Comme beaucoup de ses homologues chanteurs des années 60/70, Lee Fields s’est fait la main en chantant dans les églises, et en écoutant ses légendes d’aînés, parmi lesquels James Brown, Otis Redding et The Temptations. Plus tard, quelques tournées et collaborations auront fini de lui offrir une considération bien méritée au sein de la communauté funk, alors plus que verdoyante. Pourtant, depuis qu’il l’a inaugurée en 1973, la discographie de Fields ne compte que sept albums et une ribambelle de maxis, sortis sur des labels aussi crédibles que Soul Fire, Desco et Truth&Soul, qui lui auront permis de toujours garder la tête hors de l’eau et de ne pas finir, comme beaucoup de ses homologues chanteurs des années 60/70, à l’injuste rang des oubliés. Encore en 2009, la soul music de Lee Fields n’a rien perdu de sa superbe. La preuve tout au long de ce « My World », nouvel opus ou il est accompagné de The Expressions, fidèle backing band représenté par la crème new yorkaise (El Michels Affair, Menahan Street Band…), qui ne le lâche plus depuis 2004. Le temps d’une grosse dizaine de titres, dont certains tirés des quelques Eps sorti ces dernières années (« Do You Love Me Like You Say You Do », « Honey Dove », « Love Comes And Goes »), les ambiances langoureuses et funky se relaient, la richesse musicale parle d’elle-même (cuivres et orgues sont reluisants), et les mélodies vocales de Lee Fields provoquent sans peine quelques frissons de plaisir tant elles se posent ici comme la cerise indispensable au gâteau (« My World »). Certes, le décor est sensiblement le même que celui planté par nombre de rescapés de l’époque. Mais, en plus d’une authenticité qui n’est pas à mettre en doute, cette jolie troupe n’en oublie pas de mettre en avant un son bien personnel qui l’ancre tout autant dans le paysage musical contemporain. Ainsi, Lee Fields écarte les bras, tient ses ancêtres par la main gauche, par la droite un jeune public pour qui la soul date d’Amy Winehouse, et parvient avec une classe toute naturelle à réunir tout son monde. En résultent des ballades à la sensualité exacerbée telles « Honey Dove », « My World Is Empty Without You », ou « Ladies » qui, complétées par le reste de cet album, s’apprêtent à porter encore cette légende sous estimée de la soul à travers les années à venir. « My World » suspend le temps qui court, doux rêve de tout être humain sur cette Terre…

En écoute:
Lee Fields & The Expressions – « 

1. Ladies     
 »

Achetez sur:
itunes6

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire