LCD Soundsystem – « London Sessions »

lcd180Ep
(DFA)
08/11/2010
Post disco live

Si on aurait juré il y a encore quelques semaines que LCD Soundsystem ne tomberait jamais dans les vieilles ficelles tirées aussi grossièrement que des cordes par les maisons de disques en fin d’année, le groupe de James Murphy aura finalement succombé à la bonne vieille édition deluxe, histoire d’avoir de quoi remplir la hôte de ce bon vieil alcoolo de Père Noel. Pourtant, difficile de lui tirer dessus à boulet rouge quand il y va d’un set radio live, pendant que ses concurrents directs raclent les fonds de tiroir à la recherche d’un clip inutilisé ou d’un titre oublié. Parce que qui a déjà vu LCD Soundsystem sur scène sait à quel point sa musique prend une toute autre ampleur et dégage une toute autre énergie quand elle n’est pas canalisée en studio par les impératifs de production.

« London Sessions », calqué sur le principe des sessions opérées par le regretté John Peel, en offre définitivement la preuve. D’abord destinés à la diffusion sur des radios rock, ces neuf titres piochés au sein des trois albums du groupe, enregistrés à Londres, mixés dans les studios DFA puis mixés chez Bob Weston à Chicago, se retrouvent donc finalement compilés, seuls pour le digital, accompagné de l’album donc chez les disquaires. Véritables classiques pour certains (« Daft Punk Is Playing At My House », « Yr City Is a Sucker »), ils parviennent brillamment à honorer le statut de groupe live incontournable glané par LCD Soundsystem, à souligner la cohérence de la discographie toute entière (« All I Want », « Drunk Girls »), sans jamais écorner cette image de perfectionnistes dans l’âme, de sorciers de studio que leur configuration scénique ne fait d’ailleurs que renforcer.

Plus propre que n’importe quelle session live en studio jamais mise en boite par le crew new yorkais, ce « London Sessions » n’y perd pas pour autant en intensité et en générosité, les deux atouts dont il use et abuse chaque fois qu’il se laisse porter par les milliers de fans présents. Ceux là même qui n’étaient pas là pour ces neuf titres, mais qui vivent chaque fois irrémédiablement par l’effet de transe opéré par James Murphy et sa bande du premier au dernier coup de caisse claire, de la première à l’ultime note de basse (« Get Innocuous! », « All My Friends »). Car derrière le sympathique frontman grisonnant se planque bel et bien une des plus scotchantes sections rythmiques du circuit (« Us vs Them », « Pow Wow »). A eux deux, le métronome vivant Pat Mahoney comme le bassiste Tyler Pope sont les indétrônables pilotes de ce bolide post disco à l’avenir rendu incertain par les récentes déclarations de son mentor. Un monument, une trace indélébile, au même titre que tous les précédents disques. S’il en est ainsi, LCD Soundsystem peut bien tirer toutes ficelles qu’il souhaite, et les user jusqu’à la corde.

Disponible sur
itunes20

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire