La Terre Tremble!!! – « Salvage Blues »

ltt180Album
(Murailles Music)
15/10/2012
Indie

Pour que la terre tremble, encore faut il que, sous nos pieds, la matière ait longtemps travaillé en secret. Manifestement, cette logique implacable n’a pas échappé aux trois auvergnats qui, en 2009, signaient justement « Travail »: un album remarquable et remarqué qui, à défaut d’inaugurer leur discographie, les lançait dans le grand bain, jusqu’à les imposer parmi les entités les plus prometteuses du paysage musical français. Les plus atypiques aussi. Parce que derrière cet anonymat qui l’entoure encore injustement – bien qu’il s’estompe lentement mais sûrement – La Terre Tremble!!! n’en finit plus de faire briller de mille feux une époustouflante maturité mettant en lumière son incroyable personnalité.

Trois ans plus tard, le phénomène voit naturellement toute sa force décuplée. Tout au long des neuf titres de cet impressionnant « Salvage Blues », les contours improvisés faussement élitistes chers aux trois trublions font planer un sentiment de liberté plus fort que jamais (« Hang On Son, Salvage Is Coming Along »). Très à son aise, La Terre Tremble!!! multiplie alors les torsions, les décalages, comme les rebondissements inattendus et, plutôt que de faire tourner les talons, donne sans cesse envie d’aller explorer un peu plus avec lui les profondeurs de l’inconnu. C’est d’ailleurs là tout le mérite et la force du trio qui ne manque jamais de rejaillir sur tout ce qu’il touche: dernier exemple avec le récent opus de The Patriotic Sunday dont La Terre Tremble!!!, en y ayant imposé ses ambiances, se rapproche ici en quelques occasions (« Visit »).

Dans un contraste omniprésent et toujours parfaitement équilibré, entre tensions mystiques (« Elements ») et relâchements paisibles (« I’m The Billions »), impulsions et convulsions noisies (l’excellent « Through France »), sa musique perturbée et nerveuse reste donc encore constamment imprévisible, dans le son, dans ses fins arrangements, jusque dans son orchestration ou des cuivres parviennent même à s’offrir un lopin de terre (« The Frame In Which You Fit »). Pour tout cela, parce que tout y est bon et beau, que rien y est gratuit, et que chaque moment passé avec lui est unique, « Salvage Blues » est un opus de luxe qu’on n’en finit plus de déshabiller pour que le plaisir dure toujours plus longtemps.

itunes18

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire