Kings Go Forth – « The Outsiders Are Back »

kings180Album
(Luaka Bop)
31/05/2010
Soul funk

De Dj Shadow au plus pointus des bloggeurs mélomanes, les fins connaisseurs ne s’y sont pas trompés quand ils sont tombés sur les quelques 45t édités jusque là par Kings Go Forth, et qu’ils ont vu en ce groupe de Milwaukee une des prochaines révélations du revival qui agite et enrichie la scène soul depuis maintenant plusieurs mois. Et pour cause, les deux cerveaux cachés derrière ce collectif ne sont pas des bleus. Loin de là: Black Wolf est un chanteur-musicien réputé, un vétéran de la scène locale en activité depuis les années 70 qui s’est notamment illustré au sein de The Essentials, tandis que l’initiateur Andy Noble est propriétaire de la boutique Lotus Land spécialisée dans le vinyl, bassiste à ses heures perdues, et de surcroit un insatiable collectionneur de disques faisant l’objet d’un futur documentaire intitulé « Super Noble Brothers ». Après s’être rencontrés au-dessus d’un même bac à disques et s’être logiquement trouvés quelques atomes crochus, les deux ont décidé de monter un groupe pour défendre leur propre conception d’une musique dont ils ne cessent de creuser le sillon depuis plusieurs décennies. Entourés de six musiciens du cru, ils pondent donc « The Outsiders Are Back », un premier album dont les dix titres dégueulent littéralement d’authenticité, de bonne humeur et de générosité, avec comme principal mot d’ordre de faire reluire leurs harmonies (« High On Your Love »). Conséquence inévitable: en un peu plus de quarante minutes, on se replonge dans l’ambiance de l’époque, aux sons d’un collectif si homogène et crédible qu’il aurait facilement pu laisser croire à une réédition dorée. La preuve à l’écoute de quelques titres qui, entre quelques ballades (« Fight With Love ») et même un joli écart reggae (« 1000 Songs »), pourraient montrer la voie de votre échine au plus furieux des démons de la danse, celui qui possédait déjà James Brown ou Curtis Mayfield. A ce petit jeu, « One Day », « I Don’t Love You No More », « Don’t Take My Shadow », et « Get a Feeling » n’ont pas fini de coller la soie de votre chemise à votre torse velu et suintant.

En écoute


Disponible sur
itunes24

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire