Jungle – ‘The Heat’

Ep / Chess Club Records / 11.11.2013
Post soul

Collectif londonien anonyme au sein de nos frontières, Jungle ne devrait pas rester dans l’ombre très longtemps. Bien servi par des clips à l’esthétique démesurément léchée, le duo a vu sa cote monter en flèche outre-Manche et Atlantique. Le festival des Transmusicales de Rennes ne s’y est d’ailleurs pas trompé en intégrant le groupe au line-up de sa prochaine édition.  Bien lui en a pris au regard de l’addiction irréversible engendrée par les Britanniques. Car le moins que l’on puisse dire, c’est que cette nouvelle entité dispose d’un talent certain pour générer des tubes. Aussi bref soit-il, l’EP ‘The Heat’ expose au grand jour une nu-soul à la fois intime et grisante. Dans cette courte arborescence, Jungle décline avec classe son génie mélodique. Quelque soit l’instrument prédominant, le tandem façonne ses titres autour d’un groove implacable et de voix haut perchées.  La production astrale finit de dessiner une imagerie intemporelle, quelque part dans les astres. Le titre éponyme, valeur étalon du disque, suffira à convaincre. Véritable hit destiné à monopoliser les platines, il sera certainement le premier coupable d’une obsession appelée à devenir générale. Les réminiscences de la Dungeon Family étant dans toutes les têtes, on sait ce qu’il est advenu par la suite du collectif. Souhaitons le même destin à Jungle.

‘Platoon’, ‘The Heat’, ‘Lucky I Got What I Want’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire