Jarring Effects – « FX 100 »

je180Album coffret
(Jarring Effects)
26/09/2011
Compilation d’inédits

L’idée relève plus souvent du pari que du projet pensé dans ses moindres détails. Monter un label indépendant paraissait moins fou il y a une petite quinzaine d’années, qu’aujourd’hui ou les anciens combattants peinent à tenir debout, que les plus récents font front, et que les nouveaux kamikazes flirtent avec l’inconscience. Pourtant, pour que la musique ressemble encore à quelque chose et conserve tout son intérêt, nous avons – nous mélomanes – plus que jamais besoin encore de ces activistes qui agissent au coup de coeur plus qu’à l’opportunisme, à la passion plus qu’à toute autres considérations imposées par un business devenu impitoyable.

Côté éthique, Jarring Effects n’a pas de leçon à recevoir de qui que ce soit. Et si depuis quelques temps – parce qu’il ne fait pas exception dans ce décor conjoncturel – le label plie mais ne rompt pas, c’est en partie grâce à cette réputation sans faille érigée référence après référence depuis 1998. Disons donc les choses comme elles sont: le paysage underground français prendrait l’eau encore un peu plus si Jarring Effects devait jeter l’éponge. Après quelques mois d’efforts fournis pour se remettre du mieux que possible sur les rails, le label s’offre alors un peu de réconfort en fêtant comme il se doit, et avec les moyens du bord, une centième référence digne de ce nom. Parce qu’après la pluie, vient toujours le beau temps. Reste plus qu’il dure…

Et plutôt que de servir un best of téléphoné à des fans qui le suivent depuis des lustres, Jarring Effects s’est employé à faire les choses bien, en alignant trois disques d’inédits, dont quelques surprenantes collaborations (Thavius Beck et Ben Sharpa, Sibot et M Sayyid, Reverse Engineering et B.Dolan, Grosso Gadgetto et Bigg Jus), et une bonne salve de remixes: largement de quoi se débarrasser de nos dernières retenues, et se laisser habiter par la puissance de feu de quelques titres éparpillés au sein de ce coffret. Fidèles au catalogue, tous les styles savamment cultivés du côté du quartier de la Croix Rousse, et dont le label reste insatiable, jouent donc ici des coudes, qu’ils soient majoritairement dub, dubstep, hip hop, electronica ou expérimentations diverses. De quoi pousser ce collectif sincère et surmotivé à atteindre sa majorité. Au moins…

Coffret disponible ici.

Tracklisting

1 – OBF, Improvisators Dub & High Tone – Dub Fever
2 – High Tone – Come to Teach (feat. Brother Culture)
3 – Niveau Zero & High Tone – Spank (Niveau Zero RMX)
4 – Dub Addict & Brain Damage – Mundhu (Dub Addict RMX)
5- Brain Damage Dub Sessions & Sir Jean – Royale Salute
6 – Mayd Hubb & Löbe Radiant Dub System – Seaboard Costline (Mayd Hubb RMX)
7 – Kaly Live Dub – Infection
8 – Twelve – Dub War
9 – Vibronics & Kaly Live Dub – What a Life (Vibronics RMX)
10 – Led Piperz – Rolla Bearings
11 – Dub Addict & High Tone – Rub-A-Dub Anthem (Dub Addict RMX)
12 – Thavius Beck & Ben Sharpa – Blame Game
13 – Twelve & Non (Shadow Huntaz) – 445am Sunset
14 – Si Begg & Oddateee – Not Even One (Si Begg RMX)
15 – Sibot & M Sayyid – Sky Lark
16 – Dplanet & Konfab – Solar Eclipse
17 – Metastaz, Yarah Bravo & Miscellaneous – Supah
18 – Le Peuple de l’herbe – White Line Highway
19 – Fumuj – Duck Tape
20 – L’Oeuf Raide & Bleubird – Defending the Dream
21 – Reverse Engineering & B Dolan – The Storm Never Passed
22 – Dplanet & K-the-i??? – Locked
23 – Filastine Y La Bamba – Juniper (Filastine RMX)
24 – Professor Psygrooves & EZ3kiel – Kika (Professor Psygrooves RMX)
25 – R;Zatz & Black Sifichi – Dark Brown Eyes
26 – Kooltrasher & Oddateee – Lost
27 – Grosso Gadgetto & Bigg Jus – Sun Burn
28 – Si Begg & Oddateee – Not Even One (Si Begg RMX)
29 – Scorn – Shake Hands
30 – Ohmwerk & Major Klemt – Collision 2
31 – Uzul & EZ3kiel – Phantom Land (Uzul RMX)
32 – Spade & Archer feat. France Loisir – Un mojito et je meurre
33 – Vuneny & Von Magnet – Dancing Plaque
34 – Picore & Strings of Consciousness – Labyrinth

coffret

À lire ou écouter également:

5 réponses à Jarring Effects – « FX 100 »

  1. testadaz 16 septembre 2011 à 11 h 43 min #

    Un bon ***age de boules, bien en règle encore une fois. Comme dans presque tout les «  »chroniques » » à propos de JFX qui sont sur ce site.
    Franchement mon cher Matthieu, t’as écouté les disques ?? Le promo pack ? ou t’as juste brodé des histoires autour de ta connaissance du label ?? Hein ? parce que là, tout le monde aurait pu écrire un article comme comme ça. C’est pas une chronique; tu ne parles même pas du contenu, ou alors vraiment vite fait. Non tu parles de tout ce qu’il se passe autour… en passant par les bons vieux sujets bateaux du genre « c’est pas facile le monde la musique », musique au violon en fond sonore et petite larme de tout les lecteurs.

    Un peu de contenu bordel.
    Arrêtez de faire du vent.
    Ça serait vraiment mieux pour tout le monde.

    • MaDaM 16 septembre 2011 à 14 h 42 min #

      Parler du contenu ce n’est pas évident, comme évoqué dans l’article il y a 34 (35??) collaborations différentes, toutes si différentes et si proche de l’esprit Jarring.
      L’article n’est pas une pub mais il est de mon point de vue la pour créer l’appétence et il en tient qu’à toi d’écouter l’exhaustivité de ce coffret pour te faire une idée.

      Bonne écoute

  2. morback 16 septembre 2011 à 21 h 04 min #

    Dans ce cas, contrairement à ce qui est indiqué dans le tweet de jarring effects a propos de l’article, ce n’est pas une chronique du pack…

  3. matthieu 17 septembre 2011 à 0 h 50 min #

    Les gars, on parle quand même de la centième ref d’un label. Ce n’est pas rien. Il est évident que sur 34 titres, tous ne feront pas l’unanimité. Donc, quand tu achètes ce genre de coffret, c’est toujours un peu à l’aveuglette: c’est parce que tu adhères à la ligne directrice du catalogue, et que tu le soutiens parce que t’as fait un bout de chemin avec lui. Pourquoi nier l’affect? Qu’on soit en phase ou non avec eux, ces mecs là livrent ni plus ni moins que le combat de leur vie, se tirent les doigts du cul au quotidien pour proposer une alternative. Ce JFX 100 n’est donc qu’une énième occasion de soutenir un collectif, avec ses succès et ses échecs, dont la grande humilité ne cache pas qu’il a besoin de vous. Contrairement à pas mal d’autres qui en chient autant qu’eux, mais jettent de la poudre aux yeux pour faire bonne figure. Si alors il faut qu’on creuse systématiquement pour vous faire passer à l’acte, vous convaincre, ou donner de l’intérêt à cet article, alors on n’a pas la même notion de reconnaissance du travail accompli… Pour nous, c’est aussi important que les moult détails qu’il semble vous falloir pour poser votre pierre à l’édifice. Les fidèles lecteurs l’ont certainement déjà compris.

  4. Agibi 23 septembre 2011 à 0 h 54 min #

    Franchement y’en a qui sont jamais contents, toujours à chercher la petite bête!
    Pour la chronique si tu veux y’a à boire et à manger, des inédits (pas mal) et des remixs (aussi pas mal), et donc si certains remixs me paraissent fades et inutiles comme celui d’ez3kiel par Uzul d’autres sont énormes (voire du niveau du fantasme) comme NIveau zero revisant High Tone. Au final, la compile s’écoute toute seule de bout en bout avec une putain de cohérence dans le tracklisting dû aussi au rassemblement par thème Dubtodubstep/Hiphop/ufo et à l’esthétique des groupes gravitant autour du fameux label. Après selon mes goût, je retiens une bonne dizaine de titres, les autres n’étant pas pour autant mauvais mais je suis pas hyper friand de certains styles (electronika ou encore certains dubs plus roots): high tone remixé par niveau zéro, led piperz, brain damage sir jean, auriculaire, Thavius Beck & Ben Sharpa, Si Begg & Oddateee, Dplanet & Konfab, l’oeuf raide et bleubird, Ohmwerk & Major Klemt, Grosso Gadgetto & Bigg Jus, Filastine Y La Bamba…
    Enfin voilà après les goût et les couleurs…Pour moi le coffret oscille entre le bon et le très bon mis à part quelques inutiles donc pour le taro d’un album ça fait bien plaisir, c’est exhaustif et ça se soutien!
    Manquent quand même à l’appel les Interlopers, la phaze, hint, mc totally rad, redbong, karlit et kabok, Real fake mc, idem,revo, playdoe et zôl mais ils se repointeront bien un jour je pense!

Laisser un commentaire