Jarring Effects – « FX 100 »

Jarring Effects – « FX 100 »

je180Album coffret
(Jarring Effects)
26/09/2011
Compilation d’inédits

L’idée relève plus souvent du pari que du projet pensé dans ses moindres détails. Monter un label indépendant paraissait moins fou il y a une petite quinzaine d’années, qu’aujourd’hui ou les anciens combattants peinent à tenir debout, que les plus récents font front, et que les nouveaux kamikazes flirtent avec l’inconscience. Pourtant, pour que la musique ressemble encore à quelque chose et conserve tout son intérêt, nous avons – nous mélomanes – plus que jamais besoin encore de ces activistes qui agissent au coup de coeur plus qu’à l’opportunisme, à la passion plus qu’à toute autres considérations imposées par un business devenu impitoyable.

Côté éthique, Jarring Effects n’a pas de leçon à recevoir de qui que ce soit. Et si depuis quelques temps – parce qu’il ne fait pas exception dans ce décor conjoncturel – le label plie mais ne rompt pas, c’est en partie grâce à cette réputation sans faille érigée référence après référence depuis 1998. Disons donc les choses comme elles sont: le paysage underground français prendrait l’eau encore un peu plus si Jarring Effects devait jeter l’éponge. Après quelques mois d’efforts fournis pour se remettre du mieux que possible sur les rails, le label s’offre alors un peu de réconfort en fêtant comme il se doit, et avec les moyens du bord, une centième référence digne de ce nom. Parce qu’après la pluie, vient toujours le beau temps. Reste plus qu’il dure…

Et plutôt que de servir un best of téléphoné à des fans qui le suivent depuis des lustres, Jarring Effects s’est employé à faire les choses bien, en alignant trois disques d’inédits, dont quelques surprenantes collaborations (Thavius Beck et Ben Sharpa, Sibot et M Sayyid, Reverse Engineering et B.Dolan, Grosso Gadgetto et Bigg Jus), et une bonne salve de remixes: largement de quoi se débarrasser de nos dernières retenues, et se laisser habiter par la puissance de feu de quelques titres éparpillés au sein de ce coffret. Fidèles au catalogue, tous les styles savamment cultivés du côté du quartier de la Croix Rousse, et dont le label reste insatiable, jouent donc ici des coudes, qu’ils soient majoritairement dub, dubstep, hip hop, electronica ou expérimentations diverses. De quoi pousser ce collectif sincère et surmotivé à atteindre sa majorité. Au moins…

Coffret disponible ici.

Tracklisting

1 – OBF, Improvisators Dub & High Tone – Dub Fever
2 – High Tone – Come to Teach (feat. Brother Culture)
3 – Niveau Zero & High Tone – Spank (Niveau Zero RMX)
4 – Dub Addict & Brain Damage – Mundhu (Dub Addict RMX)
5- Brain Damage Dub Sessions & Sir Jean – Royale Salute
6 – Mayd Hubb & Löbe Radiant Dub System – Seaboard Costline (Mayd Hubb RMX)
7 – Kaly Live Dub – Infection
8 – Twelve – Dub War
9 – Vibronics & Kaly Live Dub – What a Life (Vibronics RMX)
10 – Led Piperz – Rolla Bearings
11 – Dub Addict & High Tone – Rub-A-Dub Anthem (Dub Addict RMX)
12 – Thavius Beck & Ben Sharpa – Blame Game
13 – Twelve & Non (Shadow Huntaz) – 445am Sunset
14 – Si Begg & Oddateee – Not Even One (Si Begg RMX)
15 – Sibot & M Sayyid – Sky Lark
16 – Dplanet & Konfab – Solar Eclipse
17 – Metastaz, Yarah Bravo & Miscellaneous – Supah
18 – Le Peuple de l’herbe – White Line Highway
19 – Fumuj – Duck Tape
20 – L’Oeuf Raide & Bleubird – Defending the Dream
21 – Reverse Engineering & B Dolan – The Storm Never Passed
22 – Dplanet & K-the-i??? – Locked
23 – Filastine Y La Bamba – Juniper (Filastine RMX)
24 – Professor Psygrooves & EZ3kiel – Kika (Professor Psygrooves RMX)
25 – R;Zatz & Black Sifichi – Dark Brown Eyes
26 – Kooltrasher & Oddateee – Lost
27 – Grosso Gadgetto & Bigg Jus – Sun Burn
28 – Si Begg & Oddateee – Not Even One (Si Begg RMX)
29 – Scorn – Shake Hands
30 – Ohmwerk & Major Klemt – Collision 2
31 – Uzul & EZ3kiel – Phantom Land (Uzul RMX)
32 – Spade & Archer feat. France Loisir – Un mojito et je meurre
33 – Vuneny & Von Magnet – Dancing Plaque
34 – Picore & Strings of Consciousness – Labyrinth

coffret