Hint – « 93/99 »

hint180Album
(Jarring Effects)
25/05/2009

La noise américaine des années 90 n’aura pas fait beaucoup d’émules en France, mais assez pour qu’ils marquent leur passage au fer rouge. Parmi eux, Hint, peut être son plus convaincant représentant qu’il faut encore une fois aller chercher du côté d’Angers, bouillon rock d’une époque ou les disques, de l’album aux 45t en passant par les splits, trouvaient encore acquéreurs. En six ans, de 1993 à 1999, le duo s’est d’ailleurs montré généreux: trois longs formats chez Pandemonium («100% White Puzzle», «Dys-», «Wu-Wei»), un LP de remixes, quelques singles et collaborations de luxe (Unsane, Portobello Bones, Guzzard, Bastard…), tous épuisés à l’heure qu’il est. Logique puisque le duo, aujourd’hui réincarné chez La Phaze, Fragile, Urawa et Dead Hollywood Stars, a tout fait pour se faire oublier, à l’exception de quelques concerts exceptionnels qu’ils auront bien voulu donner depuis l’entame de ce siècle. Il aura donc fallu la récente rencontre avec Ez3kiel, débouchant sur une large tournée française défendant quelques compositions communes, pour qu’un label veuille bien se repencher sur cette discographie injustement relayées aux archives de la scène indépendante hexagonale, et lui redonne vie. Jarring Effects, à la passion intacte et au goût du risque toujours aussi affûté, s’y colle avec la sortie du best of «93/99» qui risque de faire couler quelques larmes sur les joues des utilisateurs e-bay en quête du graal. Ce double CD aligne donc les meilleurs titres de Hint, quelques faces B de 45t, et autres raretés et inédits, tous hors formats car bruitistes, expérimentaux, ambient, dissonants, souvent angoissants, parfois plus légers et mélodiques. Inutile de rentrer dans les détails, c’est tout un chapitre du rock français qui s’ouvre soudainement et qu’on aime relire mot par mot, le palpitant à bloc.

Achetez sur:
itunes84
< -->

À lire ou écouter également:

,

2 réponses à Hint – « 93/99 »

  1. mg 18 août 2009 à 15 h 44 min #

    Quelques corrections : le premier album 100% white puzzle est sorti chez Black & Noir en 1995 et non Pandemonium. Par ailleurs, Hint a fait une reprise du groupe Guzzard (avec Portobello Bones) mais n’a jamais collaboré avec le groupe américain.

  2. LeChuck 29 septembre 2009 à 23 h 22 min #

    Salut ex Bokson et gens de partout, juste un mot pour rajouter que ce groupe est tout simplement un monument de la scène indé des années 90, magnifique et insuportable, violent et doux…bref un classique.
    Si vous aimez, on ressort aussi deity Guns ( black & noir également ), Bästard (ex deity guns), et essayez de trouver Sister Iodine.

Laisser un commentaire