Frustration – « Uncivilized »

frus180Album
(Born Bad)
04/02/2013
Post punk

Au premier abord, on croit à une redite de vétérans, à un ultime défilé de vieux roublards entravés par la charte du post-punk historique. Les ouvriers qui ornaient la pochette de « Relax » en 2008 ont juste pris un peu d’altitude en 2013, les photos promos vivotent entre deux barres d’immeubles aliénants, et les Dr Martens sont impeccablement cirées. Pourtant, avec ce deuxième album, Frustration développe ses ambitions, avec une subtilité née de ces années à jouer ensemble et à attirer un public toujours plus fidèle et nombreux.

Plus malin que son prédécesseur donc, « Uncivilized » se distingue par les différentes directions que le groupe insuffle à son post-punk originel. Il le pousse par surprise sur la piste de danse avec « Dying City », le fait passer pour un inédit de Joy Division sur « Uncivilized », et l’accompagne de bruitages sinistres sur « One Of Them? ». Au détour de ces déclinaisons dont la bande joue avec réussite, on perçoit une évolution plus mesurée, par moment plus mélodique aussi, grâce notamment à un synthé un peu plus mis en avant, comme passé du rôle de garçon d’honneur à celui de témoin (« It’s Gonna Be The Same », « Angle Grinder » ou encore « Premeditation »).

Refusant néanmoins d’abandonner la guitare sur « We Miss You » et « Believe Me Or Not » agissant comme des morceaux transitoires paumés entre « Relax » et « Uncivilized », le groupe parisien finit par délivrer ici son meilleur album. « Uncivilized » laisse cohabiter les ambitions nouvelles de Frustration, agrandissant sa carte d’identité et notre surprise par la même occasion, tout en glorifiant un post-punk historique dont il s’est fait – en deux albums et dix ans de carrière – le plus beau des représentants hexagonaux.

itunes12

En écoute

En écoute intégrale


À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire