Fordamage – « Belgian Tango »

fordamage180Album
(Kythibong)
25/03/2009

Il fallait être un mélomane rockeur sacrément maso en 2006 pour regarder de haut le premier album éponyme de Fordamage, et le laisser filer sans même en avoir goûté la sève. Car on tenait bien là une des meilleures prestations hexagonales de l’année, prête à tremper le pantalon du public le plus exigeant, élevé aux rythmiques imprévisibles et aux sonorités tranchées de Shellac. Trois ans plus tard, les Nantais remettent le pied à l’étrier pour un galop d’une dizaine de titres qui ne laisse aucun répit, sautent autant d’obstacles qu’ils pondent de bonnes idées. Ça tombe bien, car il en pleut. Le bourrin va pouvoir se muscler et visiter toutes les influences qui lui ont un jour fouetté le derrière: de Shellac («Providence Of Fortune») à Jesus Lizard en passant par Fugazi (l’excellent «ABCD»), chez qui il est allé chercher son registre noise, un son de basse énorme, des guitares grinçantes et une rythmique assassine. À cette recette d’origine déclinée sur «Belgian Tango», Fordamage ajoute ici un travail de composition plus réfléchi que par le passé (pour preuve les mélodies plus évidentes, les nombreux breaks toujours finement amenés), un chant plus présent et affirmé, sublimé par une dualité offrant quelques doses d’oxygène salvatrices tout au long de cette déflagration bruitiste («Minefield And Cannonmen»). Mais, au-delà de ce qu’il maîtrise déjà sur le bout des doigts et qu’il se permet même encore d’améliorer («La Bagarre»), il enrichit son registre en saupoudrant également ce nouveau disque d’influences africaines, comme pour s’engouffrer sur le chemin récemment déblayé par The Ex. Le pari semblait ambitieux, mais le quatuor le relève sans peine en s’y essayant discrètement plutôt que de s’y adonner vulgairement. Ainsi, s’il était impossible que Fordamage trébuche au stade si périlleux du deuxième album, «Belgian Tango» va bien plus loin que nos espérances, et impose le groupe comme un des plus excitants du moment en France. Alors qu’on n’espérait même plus revivre l’enthousiasme des années 90, le voilà qui revient en selle, levant les genoux bien haut.

En écoute:
Fordamage – « 

1. La Bagarre     
 »
Fordamage – « 
2. Blitz To Target     
« 

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire