Eurostar Records – « On Tracklist #1 »

euro180Album
(Eurostar)
02/11/2010
Indie

On fait souvent la moue quand les marques s’approprient la musique dans un seul but marketing. Pourtant, derrière d’innombrables tentatives sans résultat, se cachent quelques autres qui valent la peine d’être soulignées et défendues. Comme celle d’Eurostar par exemple, qui pousse l’interconnexion franco-anglaise jusque sur disque en créant le label du même nom, en collaboration avec l’agence de communication Rosbeef!, déjà responsable de quelques campagnes publicitaires remarquées. D’accord, on est bien loin des démarches artistiques qui jonchent habituellement nos pages mais, comme Mowno, Eurostar Records privilégie la découverte sans jamais vraiment se soucier du style musical, avec comme seule contrainte de se cantonner qu’aux artistes anglais et français. Voilà qui mérite d’être entendu, d’autant qu’avec déjà à son actif quelques Eps seulement disponibles en vinyl et digital, cette nouvelle structure curieuse et défricheuse s’attaque désormais à l’exercice de la compilation, pour taper plus fort et surtout plus large. « On Tracklist #1 » propose en effet quatorze titres signés par des artistes et groupes majoritairement méconnus, contribuant au bouillonnement undergroud d’outre Manche, toujours à la pointe des tendances musicales, qu’ils empruntent la voie récemment déblayée par les Local Natives, The Drums ou Vampire Weekend (Dog Is Dead, Jonquil, Fiction, Wild Palms, Plugs), qu’ils incarnent à eux seuls toute la culture musicale britannique (Man Like Me, Foreign Office, Velo), qu’ils jouent la valeur sûre en usant parfaitement des basiques (le folk épuré mais classieux de Sweet Baboo), ou qu’ils n’aient finalement d’autre souci que de proposer leur propre vision de la musique (The Agitator déjà découvert l’an dernier aux Transmusicales de Rennes, Breton, Young Fathers). Bien sûr, et comme à chaque fois qu’il s’agit de compilation, difficile pour tous de faire l’unanimité quand ils ont pour point commun d’envoyer valser les étiquettes, et ainsi d’innover. Mais, à l’instar d’Eurostar, tous ont le mérite de ne pas jouer cette carte de la facilité qui ne cesse de piper le jeu de la musique actuelle. Avec un peu de persévérance donc, on finira certainement par leur donner raison, comme l’ont déjà fait quelques uns de leurs homologues (The Drums, Klaxons, ou Foals) en prenant certains d’entre eux sous leur aile. A noter que la version digitale de la compilation propose une ribambelle de remixes en guise de bonus tout aussi convaincants.

Tracklisting

01. Sweet Baboo – I’m A Dancer
02. Dog Is Dead – Glockenspiel Song
03. Jonquil – Baby Steps
04. Man Like Me – London Town
05. The Agitator – Give Me All That You Got
06. Foreign Office – Leaving The House
07. Fiction – Phyllis
08. Young British Artists – Lived in Skin
09. Wild Palms – Deep Dive
10. Breton – December
11. Velo – Trading Alibis
12. Two Wounded Birds – Night Patrol
13. Plugs – All Them Witches
14. Young Fathers – Automatic

En écoute



Disponible sur
itunes38

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire