El Michels Affair – « Enter The 37th Chamber »

mich180Album
(Truth & Soul)
21/04/2009

Combo soul-funk composé de neuf musiciens d’horizons divers, El Michels Affair jouit d’une réputation sans faille depuis la création de leur label Truth & Soul. Leur disque «Sounding Out The City» sorti en 2005 avait fait l’unanimité, et leurs collaborations avec le Wu Tang Clan, ainsi qu’une tournée en leur compagnie, avaient entériné une relation qui voit son apothéose surgir aujourd’hui. Avec «Enter The 37th Chamber», c’est ni plus ni moins que le premier album du Wu qui est revisité version instruments, ainsi que quelques titres phares des membres du clan. S’ il est vrai que le rap et le funk sont liés, ce dernier ayant été allègrement pillé par les beatmakers, il est rare que le chemin inverse fasse autant d’étincelles. On est submergé par l’ambiance dégagée, fidèle à celle que RZA à mis au point par le sample, avec un apport magistral des cuivres, des guitares, et d’une batterie au groove parfait. Pari audacieux mais remporté haut la main, El Michels Affair amène ce surplus de chaleur aux versions anthologiques, sans jamais dénaturer l’esprit originel. On notera quelques petites longueurs et un petit couac, la version un peu trop mambo de «Cant It All Be So Simple». Pour le reste, ce n’est que jubilation, avec en vedette la fabuleuse reprise de «CREAM», simplement fantastique. Même le «Shimmy Shimmy Ya» du regretté ODB est réussi. Bref, ils ont parfaitement retranscris l’esprit et la musicalité d’un des plus mythiques album du rap US. On ressort avec une seule envie, réécouter ces albums incontournables des années 90. On s’était toujours demandé ce que RZA aurait produit s’il avait été à la tête d’un Band. On en avait rêvé, El Michels Affair l’a fait.

Achetez sur:
itunes63

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire