Definitive Jux IV

def180Album
(Definitive Jux)
01/09/2009

Il y a encore quelques mois, les compilations catalogue, consistant à aligner quelques titres d’un même label pour une somme modique, étaient pratique courante. Heureusement, l’initiative est devenue de plus en plus rare, égratignée par un manque cruel d’intérêt quand elles s’amusaient seulement à resservir des extraits de disques déjà disponibles. Seuls quelques uns, comme Def Jux et une poignée d’autres, persistent et la conjuguent avec un savoir faire et une réelle considération du consommateur. Rendu à son quatrième volume, le label new yorkais prouve, sur le fond comme sur la forme, à quel point il plane au dessus de sa concurrence. Ici, pas de morceaux déjà entendus voire rabâchés, mais douze inédits parfaitement ancrés dans la couleur musicale Def Jux, annonçant des prochains mois définitivement placés sous le signe d’un hip hop à la fois innovant et de qualité. L’intérêt est donc éphémère, mais existe bel et bien à l’heure ou l’on s’attarde sur une des meilleures compilations du moment. En effet, les hip hop addicts sauront sans conteste apprécier à leur juste valeur les prestations des déjà plus ou moins installés Weathermen, Cage, Yak Ballz, Central Services, et Rob Sonic, tout comme celles des découvertes Despot et Hail Mary Mallon (projet réunissant Aesop Rock, Rob Sonic et Big Wiz) qui ne manqueront pas de faire parler d’eux en 2010. Seuls Mr Lif, Camu Tao (RIP), et Chin Chin peinent à tenir ce haut niveau définitivement scellé par El-P sur « How To Serve Man », clôturant ce tracklisting sur sa plus belle note. A voir ce qu’un seul label, certes pas le moindre, a déjà sous la semelle, ne vous plaignez plus de manquer de son neuf. Incontournable pour quelques mois encore.

En écoute:

Achetez sur:
itunes1

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire