Decibelles – ‘Sleep Sleep’

Mini album / Teenage Hate / 24.09.2015
Indie punk

Nous n’avons plus d’autre choix que de l’admettre enfin : derrière ce nom posé sur un jeu de mot un peu pété, se cachent trois gonzesses chez qui le temps fait plutôt bien son oeuvre. Autrefois un peu trop braillardes, à la peine quand il fallait canaliser leur énergie adolescente manifestement débordante, c’est à la sortie de ‘Pedro Joko’ – premier album sorti en 2011 – qu’elles ont su jouer des coudes et s’imposer. Bien aidées par une poignée de tubes partagés entre influences punk, garage et post punk, elles révélaient leur force de frappe, aussi convaincantes et inspirées quand elles levaient le pied que lorsqu’elles se lançaient dans leurs cavalcades effrénées.

Quatre ans plus tard, les Decibelles ont poursuivi l’ascension constatée au fil de formats courts auxquels s’ajoute ‘Sleep Sleep’, de loin leur disque le plus abouti. Aussi bien produit que ses prédécesseurs, ce mini album dévoile six titres à la sensibilité pop plus affirmée, qui voient le groupe passer un nouveau cap, dans le chant plus que dans la composition, domaine ou les trois demoiselles avaient déjà prouvé toute l’étendue de leur talent. Transportées par une assurance désormais pleine, les voix abandonnent l’hystérie d’antan pour soigner les mélodies (‘Sleep Sleep’), imposent de fait des rythmes un peu plus retenus (‘Clouds’) sans forcément en faire payer l’intensité (‘Baloo Naked In The Jungle’), quand les choeurs font plus que jamais le job eux aussi.

Mais la nouveauté la plus flagrante ici reste le recours totalement décomplexé à la langue française. Naturel à chaque occasion (‘Vol de Nuit’, l’imparable ‘Banquette Arrière’), il se justifie autant que l’anglais – néanmoins encore majoritaire – et contribue lui aussi à la puissance tubesque qui vous souffle dans le dos du début à la fin de ce ‘Sleep Sleep’, du coup un peu trop vite parcouru. Savages, White Lung, et Dum Dum Girls peuvent bien serrer les fesses…

‘Sleep Sleep’, ‘Banquette Arrière’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire