Clara Clara – « Comfortable Problems »

clara180Album
(Clapping Music)
10/03/2010
Pop expérimentale

Transposer dans un univers rock et bruitiste ce qu’on avait déjà entendu de lui à l’occasion de son album « Yes Or No » en 2008, telle semble avoir été la volonté de François Virot en intégrant sa voix à ce deuxième album de Clara Clara, le trio qu’il forme avec son frère Charles et Amélie Lambert, et sur lequel son approche de la musique rayonne plus que jamais. En effet, il a beau ici délaisser la guitare pour se charger des fûts, on retrouve nettement tout au long de ce « Comfortable Problems » son approche mélodique aussi efficace qu’atypique, comme un songwritting ou rien ne semble jamais figé. Dans son élan, il tire donc énergiquement par le bras ses deux acolytes omniprésents – l’un à la basse et l’autre aux claviers – pour donner naissance à une pop bancale et imprévisible, parfois bordélique par excès de plaisir, de générosité et d’incessants retournements de situation. Un léger défaut qu’il est toujours difficile d’éviter quand on s’en va piocher ici ou là dans les scintillements hallucinogènes d’Animal Collective, la transe rythmique de Battles en la poussant parfois jusqu’à l’Afrique, la malice de Why?, tout en adoptant une rigueur indie rappelant ici ou là Pixies et Fugazi. De là, poussé par son propre souffle de liberté, l’excellent trio provoque un petit séisme aux multiples répliques, et catapulte une poignée de titres intelligemment complexes – entendez aisément accessibles – qui resteront sans conteste dans les annales de l’indie français. Dans le viseur, l’intense « Paper Crowns » qui entraine dés l’entame dans un tourbillon synthétique jusqu’à décaper le dancefloor, « Lovers » qui fait subtilement se percuter sonorités eighties et nineties, « Versus Education Of Artistic Peace » capable à lui seul de résumer tout ce qui fait Clara Clara, et surtout « One On One » qui restera incontestablement comme le coup d’éclat de cet album. Mais tous ne doivent en rien faire de l’ombre au reste de ce « Comfortable Problems » qui, en malaxant tour à tour rock, punk et noisy pop avec un savoir faire expérimental unique, n’a pas encore d’équivalent sur la scène hexagonale. Hypnotique et entrainant, tordu mais accrocheur, Clara Clara conjugue brillamment ses paradoxes pour définitivement prendre son envol.

En écoute




Disponible sur
itunes26

À lire ou écouter également:

,

3 réponses à Clara Clara – « Comfortable Problems »

  1. benoit 22 mars 2010 à 17 h 44 min #

    c’est vrai que c’est pas un son que l’on a l’habitude d’entendre en France et rien que pour ça l’album vaut le détour !!

  2. rome-hell 23 mars 2010 à 20 h 13 min #

    vaut bien du coton tige

  3. Antoine 16 mai 2010 à 21 h 25 min #

    C’est juste énorme, vive les trucs bizarres qui remuent l’univers !!

Laisser un commentaire