Cheveu – « 1000 Mille »

chev180Album
(Born Bad)
13/12/2010

Le disque qui vous est présenté ici a longtemps été une arlésienne. Depuis quatre ans, les fans de Cheveu devaient se contenter d’un premier album éponyme constitué en majeure partie de titres issus de divers quarante-cinq tours. Étrange quand on sait que le combo bordelais est probablement le plus américain des groupes français: une fois son premier single sorti chez SS Records, il a enchainé les tournées outre-Atlantique où le public lui voue un culte hallucinant, contrastant avec l’indifférence dans laquelle il évolue chez nous. Étrange donc que le public hexagonal – hormis celui qui émaille les bas-fonds des caves à bières – ne suive pas plus la carrière d’une formation aussi emblématique du rock.

Quiconque ayant déjà vu Cheveu sur scène se souvient aisément des déflagrations émanant de ses amplis. Définitivement un groupe à part, il a (pour preuve) réussi l’exploit d’obtenir un son propre que personne – même les références les plus pointues – n’arrive à définir avec précision. Entre garage et weird punk, le tout placé sous une production lo-fi, son registre est reconnaissable de tous, ce qui devient – vous en conviendrez – de plus en plus rare. Les attentes autour de cet album étaient donc forcément conséquentes. Et une fois de plus, le trio prend son audience à contre-courant avec  »1000 Mille », second long format qui sonne comme du Cheveu sans être celui que nous connaissions déjà, en partie parce qu’il se révèle être un album de tubes. De  »Quattro Stagioni » à  »Show » en passant par  »Charlie Sheen » ou  »Ice Ice Baby », Cheveu renoue le lien brisé entre le dancefloor et le garage. Plus étonnant encore pour cet album enregistré à Mains d’Oeuvres et dans la cuisine, le groupe a fait appel à des cordes, les enregistrées à Tel Aviv, lesquelles donnent une profondeur inédite à ses arrangements.

Ainsi, avec  »1000 Mille », Cheveu reste fidèle à sa musique. En un peu plus produit mais toujours brouillon, toujours punk mais dansant, souterrain mais fédérateur, il se fait même le chainon manquant entre Archie Bronson Outfit et Suicide. Certains groupes noise ont depuis longtemps prouvé que le bassiste était dorénavant dispensable, les trois gaillards font de même avec les batteurs, ce qui ne les empêche pas de faire encore plus de bruit. Rappelons que Cheveu a récemment sorti un « 45 Tours de Cheveu (Ceci n’Est Pas Un Disque de Franck Beauvais) », objet filmé encore non identifié dont le visionnage préalable aidera sans contestation le néophyte à se plonger dans l’ambiance.

En écoute

Disponible sur
itunes5

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Cheveu – « 1000 Mille »

  1. Like A Dear In The Headlights 13 janvier 2011 à 14 h 13 min #

    Sans oublier un magnifique clip pour Quattro Stagioni !

Laisser un commentaire