Celan – « Halo »

celan180Album
(Exile On Mainstream)
01/06/2009

La nouvelle est tombée trop tardivement pour que ce disque soit attendu la bave aux lèvres, mais elle n’aura pas manqué d’exciter tous les mélomanes adeptes de bruit et de décibels. Collaboration improbable même sur papier, puis devenue soudainement réaliste, Celan affiche un line up à rugir de plaisir. Quoi de plus normal quand Chris Spencer (Unsane), Ari Benjamin Meyer (Einsturzende Neubauten), Niko Wenner (Oxbow) et deux anciens membres des Allemands de Flu.ID décident d’outre passer les limites de leurs groupes respectifs pour tenter de nouvelles choses? A l’écoute de «Halo», pas de doute qu’autant d’expériences ajoutées aient tenu leurs promesses, même si les onze titres de ce disque penchent plus volontiers vers les chemins habituellement arpentés par Unsane en raison de la forte implication de son chanteur-guitariste qui s’est même laissé aller ici à quelques samples et programmations («Train Of Thought»). Forcément, même s’il y a toujours quelques exceptions pour nous faire mentir (le piano sur «Washing Machine» et «Lunchbox»), pas de quoi brouiller les pistes, surtout quand la voix est la même et que les riffs y sont toujours aussi cinglants («A Thousand Charms», «Weigh Tag»). Mais, comme il le prédisait intrinsèquement, Celan balance un gros pavé dans la tronche, quand ce ne sont pas des murs entiers de distorsion à peine fissurés par quelques montées en intensité contribuant pleinement à la grande efficacité de ce premier jet dont on regrettera seulement la contribution tardive de Wenner et le peu de temps qui lui a été attribué pour véritablement imprégner ce all star band de sa patte reconnaissable. Laissons cela à la prochaine étape puisque, Celan n’étant en rien un simple projet studio mort-né, il y aura certainement une suite. Là alors, la lourdeur de ce «Halo», sa mélancolie, ses mélodies (même sous jacentes), et sa rage, seront le fruit d’un véritable travail collectif de plus grande ampleur qui saura peut être prendre ses distances avec les Pelican, Isis, Tool dont on pariait déjà sans risque le rapprochement. Voilà qui promet.

En écoute:
Celan – « 

1. One Minute     
« 

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire