Breakestra – « Dusk Till Dawn »

break180Album
(Strut)
28/09/2009
Funk

Un seul album de compositions originales sorti jusque là (« Hit The Floor », 2005), quatre ans que le groupe n’avait pas mis un pied en studio, mais Breakestra est pourtant resté parmi les représentants les plus estimés du funk moderne. Toujours armé de ses influences soul/jazz comme de ses élans breakbeat chers à tous les aficionados hip hop, le crew emmené par l’indéboulonnable Miles Tackett – ici producteur, compositeur et multi instrumentiste – offre donc enfin une ligne supplémentaire à sa discographie par le biais de « Dusk Till Dawn », un nouvel album en hommage à Dj Dusk, membre du groupe jusqu’à son terrible accident de voiture qui lui coûta la vie en 2007. C’est donc sans surprise, et le coeur définitivement à l’ouvrage, que les californiens laissent parler leur amour pour les maîtres du genre (« Low Down Stank »), comme pour les samples des classiques hip hop du golden age (« Posed To Be » feat Chali 2Na et… Dj Dusk). Et autant dire que cette quinzaine de titres, couchés sur bande par Tackett et son luxueux backing band local, va une nouvelle fois détourner l’attention des beatmakers depuis partis replanter leur nez dans les bacs de disques poussiéreux de vingt ans d’âge. Et pour cause, c’est tout le spectre du funk qui est couvert ici. A l’écoute de ses nombreuses pépites récemment enregistrées mais sonnant comme si elles dataient d’hier, au chant partagé entre Miles Tackett et Mixmaster Wolf, Breakestra invite à enfiler les pantalons pattes d’eph, au déhanchement et au jeté de guibole de compétition. Ainsi, ce sont souvent les plus énergiques (« Need A Little Love », « Dark Clouds Rain Soul ») comme les parfaits instrumentaux (« Back At The Boathouse » notamment) qui astiquent vivement une marque de fabrique conservée intacte, enrichie exceptionnellement ici par quelques sonorités psychédéliques bienvenues (« Show You The Way »), laissant encore présager d’immenses possibilités. Devant la démonstration d’autant de talents, offrant une fois de plus le précieux sésame de l’intemporalité à leur musique, la mémoire de Dj Dusk pouvait difficilement être mieux saluée.

Achetez sur:
itunes18

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Breakestra – « Dusk Till Dawn »

  1. Selecta Wayne 29 septembre 2009 à 13 h 00 min #

    Effectivement, je suis en train d’écouter le mix de chez vos confrères de Paris DJ’s (http://www.parisdjs.com/), et ça dépote !
    Breakestra, plus que jamais la garantie d’un achat qu’on ne regrettera pas….

Laisser un commentaire