Blueprint – « Adventures In Counter-Culture »

blue180Album
(Rhymesayers)
05/04/2011
Hip hop

Début 2000, Blueprint déboulait dans l’underground hip hop, bien décidé à perdurer dans un milieu en chamboulement permanent. Onze ans plus tard, il est toujours un activiste acharné, avec quelques belles réussites à son actif, en solo (« 1988 ») ou aux côtés de RJD2 pour Soul Position. Défenseur d’un hip hop traditionnel mais original, il semble avoir pris cette fois le train électro-pop que beaucoup ont emprunté dernièrement. A l’écoute de « Wanna Be Like You », difficile de croire qu’il s’agit du rappeur de l’Ohio, et non d’un groupe de nu-wave londonien. Sa carrière, en se rapprochant de plus en plus de la scène dite électronique, suit d’ailleurs une direction similaire à celle de Zion I. L’usage systématique de vieux synthés eighties est à ce titre inhabituel dans sa production, mais puisqu’il s’agit clairement d’un changement de cap, occultons le passé. Même son flow paraît plus versatile, plus lent par moment, comme sur « Go Hard Or Go Home » aux nappes de claviers à l’ambiance de messe spatiale. Si les boîtes à rythmes ont le beau rôle tout au long de l’album (« So Alive », « Fly Away »), quelques beats monstrueux (« My Culture ») nous rappellent que Blueprint est avant tout un producteur hip hop, expert en la matière. Et lorsqu’il se place au sommet de son art, il accouche de titres fantastiques, de la trempe du jouissif « Radio-Inactive », à classer directement parmi les meilleurs titres de 2011.

Mais la véritable surprise de cet opus restera le passage au chant du rappeur. Que ce soit par bribes et sur quelques refrains, ou sur un titre entier, il nous dévoile une nouvelle facette de sa personnalité. « Welcome Home », merveilleuse ballade d’une sensibilité touchante, en est un magnifique exemple. Plus qu’à son aise, c’est une véritable révélation, un nouvel atout dans sa manche, dont il sait ne pas trop abuser. Même son utilisation du vocoder sur « Mind, Body & Soul » est parfaitement maîtrisée, en complet accord avec l’habillage musical. Blueprint semble avoir choisi une ligne directrice bien précise, et force est de constater qu’il ne s’en éloigne pas, réalisant ainsi une œuvre cohérente.

Evidemment, ce bouillonnement créatif rappelant plus facilement Antipop Consortium ou certains remixs rock de U.N.K.L.E (on pense notamment à celui de The Jon Spencer Blues Explosion, « Bellbottoms »), beaucoup seront déstabilisés par cette évolution radicale. Mais accomplie avec un tel talent, parions que certains se découvrirons une ouverture d’esprit plus large qu’ils ne croyaient et que nombreux se rallieront à sa cause. Toujours aussi engagé politiquement et artistiquement, son aversion pour la culture mainstream lui a fait découvrir un nouveau terrain de jeu dans lequel il semble s’épanouir. Son « Aventure dans la Contre-Culture » est donc une pleine réussite.  Nous entraînant avec conviction, nous ne pouvons que saluer cette prise de risque osée, mais diablement efficace, qui mérite tout simplement un grand bravo.

Disponible sur
itunes22

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire