Beat Mark – ‘Contemporary Is Temporary’

Album / Azbin / 04.01.2016
Noisy pop

Oubliez la Californie, l’Angleterre brumeuse, le surf, l’insouciance. Tout ça, on le retrouve dans le deuxième album des parisiens de Beat Mark qui reviennent en ce début d’année pour un nouveau coup d’éclat, après le très bon ‘Howls Of Joy’ donnant déjà dans la jolie pop noisy, rugueuse et mélancolique.

A l’origine du groupe, une association de belles personnes qui se libéraient pour un temps d’Adam Kesher, Yussuf Jerusalem ou encore This Is Pop, dans le but de renouer avec les soubresauts et les tendres émotions provoquées par le shoegaze, un kickflip réussi, et la dernière heure de cours avant les vacances d’été.

Six ans après ‘Howls Of Joy’ donc, voilà ‘Contemporary Is Temporary’ qui frappe d’emblée par son osmose totale, son entente mélodique traduisant l’évolution du groupe vers une écriture plus recherchée, plus variée, ou les guitares sont égratignées avec une application constante, que ce soit dans la quête du tube entêtant (‘Never Ending Fun’, ‘Contemporary Is Temporary’), d’un psychédélisme paisible au vertige léger (‘I’m Looking Forward’), ou encore d’un enchevêtrement de voix destinées à ne jamais se quitter (‘Together’).

Meilleur en tout point, Beat Mark cristallise donc avec son deuxième album la rencontre forcée entre jeunesse et souci au fil de dix morceaux qui seront les meilleurs remontants du peuple de France face à la grisaille, le spleen ou le trop-plein de joie en ce début d’année qui peine à prendre ses marques.

‘Never Ending Fun’, ‘Teenage Fever’, ‘Contemporary Is Temporary’, ‘I’m Looking Forward’, ‘Together’

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire