Atmosphere – « To All My Friends, Blood Makes The Blade Holy: The Atmosphere EP’s »

atmo180Album
(Rhymesayers)
06/09/2010
Hip hop

Restés en 2008 sur un « When Life Gives You Lemon… » qui mettait en berne son statut d’entité underground tapant à la porte des plus grands, nous attendions plutôt du duo Atmosphere qu’il remette le couvert pour redorer son blason. Autrement dit qu’il gomme une dernière apparition un poil décousue et inégale au cours de laquelle Slug comme Ant peinaient à défendre leurs arguments respectifs. Deux ans plus tard, ce ne sont « que » douze titres inédits que les deux de Minneapolis rendent disponibles au format mini album, soit autant que ce que sa concurrence propose dans ses moments les plus inspirés. Pas de quoi donc revoir l’enthousiasme à la baisse, d’autant que « To All My Friends, Blood Makes The Blade Holy » dépasse largement les attentes tant il affiche une cohérence qui fait plaisir, ainsi qu’une redoutable efficacité. En effet, comme quelques uns de ses pairs avant lui, Atmosphere donne à ce nouveau venu une couleur définitivement indie rock qui le poursuit du premier au dernier titre (à l’exception de « The Number One », « Americareful » et l’excellent « Scalp »), tout en ne tombant jamais dans le piège douteux et indigeste du crossover, même s’il le frôle parfois (« Commodities », l’imparable « Until The Nipples Gone »). Ainsi, « To All My Friends » et « Freefallin' » rappellent par exemple quelques uns des plus beaux éclats de Sage Francis, quand les arpèges d’une guitare mélancolique collaient déjà parfaitement au phrasé hip hop. Plus tard, toujours au rayon électrique et avec le même brio, « The Loser Wins » et « The Best Day » s’imposent comme deux des passages les plus réussis et accrocheurs d’un mini album – uniquement disponible en digital et sur les concerts – censé annoncer sous les meilleurs augures un imminent long format qui pourrait bien définitivement faire décoller la fusée Atmosphere.

En écoute


Disponible sur
itunes7

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire