Action Bronson – ‘Blue Chips 2’

Mixtape / Vice / 01.11.2013
Hip hop

Attention, grand disque pété. Si l’on connaissait la propension d’Action Bronson à l’humour et à l’auto-dérision, la deuxième partie de son projet ‘Blue Chips’ creuse davantage ce sillon, laissant derrière elle un grand souffle de rires étouffés et de second degré permanent. Epaulé dans cette entreprise potache par son complice Party Supplies, le rappeur du Queens fait exactement ce qu’on attendait de lui, tout en le faisant bien mieux que tout le monde.

Rappeur généreux dans l’effort, performer charismatique, fin gourmet, Action Bronson et toutes ses vies se retrouvent conjugués ici, dans une joie épicurienne et sincère, ou le plaisir d’empoigner le micro est le même qui le conduit à dévorer un steak, dans une célébration de l’instant pour ce qu’il est, et rien d’autre. Reparti sur les mêmes bases que celles du premier volume, l’identité de l’album se joue dans ses conclusions, quand le beat s’achève, laissant entendre un a capella et quelques éclats de rires. Il se joue aussi dans la confrontation de cette matière sonore, porteuse en creux d’un héritage new yorkais qui pourrait se révéler lourd ou redondant sur les épaules d’un autre, avec la légèreté incarnée par Action Bronson. Tout est là, dans ces cuivres frottés à des références culinaires, et à tous les avatars qui sortent de ce gros cerveau.

S’il y a donc une auto-dérision à l’œuvre ici, elle franchit encore un échelon tant elle se permet absolument tout. Son point culminant étant ce ‘Contemporary Man’ central, quand Party Supplies délivre un medley 80’s ou la voix d’Action vient se frotter à celles de Phil Collins et Peter Gabriel. Plus loin, c’est Tracy Chapman qui reçoit le même traitement sur ‘Amadu Diablo’. Pratiquement dénué de featuring, composé à deux, ‘Blue Chips 2’ voit Action Bronson dynamiter de l’intérieur une posture que l’on pourrait croire tout à fait classique. Une fois lancé, l’énorme rouquin ose tout, sans la moindre faute de gout, juste pour le plaisir d’un coup de tête soudain, d’une inspiration fulgurante nous laissant une fois de plus pantois devant un enthousiasme que l’on croyait disparu il y a bien longtemps.

‘Pepe Lopez’, ‘The Don’s Cheek’, ‘Through The Eyes Of A G’, ‘Contemporary Man’, ‘Amadu Diablo’, ‘In The City’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire