Zion I

zioni180Album
(Gold Dust)
09/02/2009

Zion I n’est certainement pas le groupe le plus coté du Rap US, mais fait partie de ces valeurs sûres qui ont su, tout au long de leur carrière, asseoir leur réputation dans l’underground. Avec quelques coups d’éclat, notamment de la part du Dj Producteur Amplive par le biais de ses remixes remarqués de MGMT, Jamie Lidell, Linkin Park et surtout son projet «In Rainbows Remixes Album» de Radiohead. Il n’en fallait pas plus pour créer un regain d’intérêt lors de la sortie de leur sixième opus «The TakeOver».

Si leur caractéristique principale était déjà un univers avant-gardiste dans la production, accompagnant les textes conscients et profonds du MC Zumbi, on peut cette fois parler d’une révolution dans leur approche. Bien plus varié que ses prédécesseurs, «The TakeOver» balaye toutes les influences du hip hop moderne. Du minimalisme extrême emprunté à The Cool Kids («Geek To The Beat», «Juicy Juice», «Peppermint Party») en passant par des influences electro-pop («Antenna», «Radio», «Coastin’»), ils explorent les genres tout en y insufflant leur style. Ils livrent au passage quelques ovnis déroutants («Country Bakes Yams» feat Devin The Dude) mais entraînants et clairement orientés dancefloor («DJDJ» et son intro très baile funk). Il reste néanmoins quelques titres dits classiques («In The Mornin’», «Caged Bird» feat Brother Ali) mais noyés au milieu de tant d’expérimentations.

Il est néanmoins difficile d’avoir un avis tranché face à une telle déferlante d’innovation dans leur démarche artistique. Leur son est certes très actuel mais risque de déconcerter beaucoup de leurs fans, habitués à un hip hop plus accessible. Mais il faut croire que les choses évoluent plus vite ces derniers temps, et le dernier album de Common ou celui de Grandmaster Flash prouvent clairement qu’un virage brutal est opéré dans le rap. En espérant que les sorties de route ne se multiplient pas.

En écoute:

Achetez sur:
itunes3

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire