Young Widows – « In And Out Of Youth And Lightness »

young180Album
(Temporary Residence)
11/04/2011
Noise rock fondu

On dit parfois que les groupes trouvent leur maturité quand ils ont le courage d’abandonner leur agressivité pour donner naissance à un album plus retenu, quitte à faire face à un public décontenancé. C’est l’épreuve qui s’annonce pour Young Widows qui, après deux albums magnifiques et interprétés le couteau entre les dents, nous pond un « In And Out Of Youth And Lightness » toujours marqué par une forte tension sous-jacente, mais désormais tout en retenue. Incontestablement, les volontés du groupe étaient donc tout autres au moment de composer ce disque où tout va plus lentement, comme pour se laisser le temps de creuser l’instrumentation de ses compositions, sans forcément en rajouter des couches. Ainsi, en 2011, la voix d’Evan Patterson est plus caverneuse que jamais, ses riffs bluesy prennent plus que jamais le temps de se démêler, la basse se fait plus nonchalante, des choeurs se tapent même l’incruste, et la rythmique veille au grain, toujours prête à s’adapter au moindre coup de sang. Sauf qu’à force de flirter très régulièrement avec les six minutes, à pousser jusqu’à l’acoustique des compositions ramollies bien que toujours très intenses (« In And Out Of Lightness »), les déferlantes bruitistes ne sont plus vraiment au programme. À l’exception de « Future Heart », premier titre lâché sur internet qui a eu beau feinter, suivi plus tard de « Miss Tambourine Wrist » et « White Golden Rings », c’est plutôt une chape de plomb qui nous tombe sur les épaules quand le combo de Louisville avait autrefois l’habitude de nous électriser du début à la fin. Alors, ça marche aux premières écoutes, effet de surprise et jolie mélancolie obligent (« Young Rivers », « The Muted Man »), mais l’écoute de ce « In And Out Of Youth And Lightness » devient ensuite vite gonflante (« Lean On The Ghost », « Right In The Hand », « In And Out Of Youth »). Dommage car on attendait Young Widows de pied ferme depuis l’annonce de ce nouvel opus. Là, son moteur tousse, mais la redoutable machine ne démarre plus.

En écoute


Disponible sur
itunes9

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire