Young Montana? – « Limerence »

young180Album
(Alpha Pup)
03/05/2011
IDM hip hop

Le point d’interrogation qui colle à Young Montana? tient bien son rôle. Testez auprès de votre entourage, parlez du jeune anglais autour de vous, et voyez l’incrédulité de vos interlocuteurs… Mais faites-le vite car, jusqu’à présent inconnu au bataillon pour qui ne passe pas jours et nuits à creuser la bass music, ce Britannique d’à peine vingt ans va très vite passer au stade de l’exclamation. Batteur de formation ayant abandonné son rock de jeunesse à la découverte des sons d’Aphex Twin et Venetian Snares, Jon Pritchard a depuis lentement évolué vers un savant mélange d’IDM et de hip hop, pour en devenir incontestablement un des futurs fleurons. C’est en tous les cas l’avis que partagent Mary Anne Hobbs en l’élisant meilleur artiste autoproduit de 2010 sur la BBC, et Alpha Pup en déballant « Limerence », un premier album tout neuf, d’une éclatante maturité. En effet, comment un mec si jeune peut-il déjà maitriser à ce point un registre si luxuriant, chaleureux, parfois mélodique, à la complexité bien contrôlée (« Mynnd », « Legwrap »), ou vapeurs soul/funk (« Bad.day »), beats généralement hip hop tournant parfois à l’electro (« Hot Heathrr », « Connct »), comme basses rondelettes trouvent si vite leur bonne place? La réponse réside certainement dans le gros travail de sampling accompli, le même qui trahit l’attirance du Britannique pour le hip hop, ici évidente lorsqu’il invite quelques voix pour enrichir ses productions (Stainless Steele sur « Suchbeats »), ou qu’il installe son groove imparable incitant à monter significativement le volume (« Sacre Cool », « Dreamhome », « Midnight Snacks »). Incontestablement, un grand producteur vient d’éclore. Et même s’il vient du West Midlands anglais, gageons que ce « Limerence » va régulièrement tourner dans les clubs les plus en vue de Los Angeles. A suivre avec la plus grande attention.

En écoute

Disponible sur
itunes8

À lire ou écouter également:

,

2 réponses à Young Montana? – « Limerence »

  1. PTF 12 mai 2011 à 10 h 37 min #

    C’est très imbibé de Prefuse 73 tout ça.

    Ce qui n’est pas une mauvaise chose

  2. One O'Clock 12 mai 2011 à 22 h 33 min #

    Finalement (relativement) peu de nouveaux titres sur l’album, mais d’une cohérence étonnante. Belle chronique, merci Mowno

Laisser un commentaire