X Makeena – « Death On The Wax »

Death On The Wax[Album]
01/04/2004
(Foutadawa/Autoproduit)

Le bouche à oreille n’a pas d’égal. Ca aura au moins servi à nous amener sur X Makeena dont on avait entendu le plus grand bien suite à des concerts soit disant marquants. Ca tombe bien, « Death On The Wax » déboule histoire que l’on puisse confirmer ces dires

A l’heure ou le hip hop expérimente mais ne parvient pas toujours à être accrocheur et à faire valser les guiboles, X Makeena s’en sert de base et le baigne dans une drum n’bass capable d’accompagner jusqu’au bout de la nuit. Machine, basse et deux Mcs adeptes du beatbox nous font partager leurs influences dub, electro et hip hop et pondent dix titres constituant un premier album très intéressant et malgré tout assez personnel de par son approche un peu alternative. C’est pourquoi les rennais parviennent à captiver l’attention de bout en bout par un savant mélange de musiques urbaines. « Grappes Egarées » aux breaks bien amenés et mélodieux, « Long Shot » et ses intonations dubs approfondies par des cordes, ou « Gong Five » avec son flow efficace et la contribution de la chanteuse d’Aiwa donnent une couleur résolument hip hop à « Death On The Wax ». A l’extrême, X Makeena propulse de bons titres drum n’bass au flow rappé comme « Terra Incognita » et surtout les très teuf « Xperts » et « Xtreme Long Shot » au milieu desquels s’immisce un « Khuumin Khatiraan » ambiant propice à la méditation

Certes, certains diront que musicalement les rennais peuvent encore mieux faire. Et ils n’auront pas tort, surtout à l’écoute de « Dreams & Stereotypes » aux influences ragga hip hop qui, avec une production plus riche et plus approfondie, aurait indéniablement fait figure de tube en puissance. Mais le quatuor n’en est qu’à son premier album, et on met notre main à couper que le prochain fera de Rennes le nouveau Baghdad

Ecoutez un extrait sur le site du groupe

Album disponible sur le site Foutadawa

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire