Wu Tang Clan – ‘A Better Tomorrow’

Album / Warner / 01.12.2014
Hip hop

Fruit d’une gestation longue de quatre ans, entrecoupée de différents artistiques entre RZA et Raekwon qui – l’estimant un poil à la ramasse – ne voulait pas du producteur historique comme seul maître à bord, ‘A Better Tomorrow’, sixième et prétendument dernier opus du Wu Tang Clan, est finalement là. Lourd de 15 titres, long de 66 minutes, l’album est un bloc copieux, rempli jusqu’à la gueule, et calibré pour faire chavirer le fidèle du groupe, celui qui passe sa peine et son impatience sur les albums solos de Ghostface et Raekwon, en attendant le retour de l’élu.

Malheureusement, il vous faudra être le plus obtu de tous les fans pour faire la sourde oreille à tout ce qui cloche ici. Finalement à la baguette sur les trois quarts de l’album, RZA propose de l’indigeste et du fade à n’en plus finir: une ballade consciente et ô combien gênante sur ‘A Better Tomorrow’, une intervention rock FM qui met les deux pieds dans le grand chaudron de la honte avec ‘Miracle’, des pelletés de titres insipides (’40th Street Black/We Will Fight’, ‘Ron O’Neal’, ‘Never Let Go’), sans compter des choix de samples d’une facilité absolue (‘Preacher’s Daughter’, le titre éponyme toujours).

Après tout ça, on peut se demander ce qu’il reste à sauver à bord de ce rafiot qui prend l’eau. Pourtant, parmi les décombres, la magie opère encore quelques fois par petite touches, la rendant d’autant plus émouvante. L’introductif ‘Ruckus In B Minor’ est une madeleine touchante, ‘Keep Watch’ un titre à la jolie boucle, et ‘Pioneer The Frontier’ un bel ouvrage proprement lustré.

Cramponné à son devoir envers les fans, le Wu-Tang Clan délivre un album bien triste, encombré de ringardises. Tel un petit vieux agrippé à son déambulateur, le collectif s’accroche à ses souvenirs pour ne pas tomber. Hélas, trop sénile pour l’époque, il vient de rater sa dernière marche.

‘Ruckus In B Minor’, ‘Keep Watch’, ‘Pioneer The Frontier’, ‘Necklace’

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire