Wolf Parade – « Expo 86 »

wolf180Album
(Sub Pop)
29/06/2010
Rock indé

Wolf Parade n’avait rien sorti depuis deux ans et « At Mount Zoomer« , miné qu’il fut entre temps par des histoires d’égo qui auraient clairement pu trouver refuge dans le scénario d’un soap-opéra. Dans ce contexte, l’arrivée d’un troisième disque est déjà un miracle en soi. Pour les fans du groupe tout du moins, alléchés par les dires du chanteur Dan Boeckner qui affirmait récemment que ce « Expo 86 » serait plus énergique que leur deuxième album. Ce qui, vous en conviendrez, n’était pas difficile au regard de l’apathie générale qu’il dégageait. Mais mieux vaut couper court à toute polémique: si cette nouvelle salve était énergique, Coldplay serait un groupe de rock. Wolf Parade fait de la bonne musique. En tout cas, tout est fait ici pour qu’on ne puisse pas affirmer le contraire. Le groupe est sur Sub Pop, son premier album est visiblement devenu un monument, les gaillards enchainent les projets… Malgré tout, « Expo 86 » est clairement poussif, sent plutôt le vieux, un peu comme si vous étiez séquestré dans un pub dont le juke-box diffuserait les pires morceaux de Black Francis. Sans faire l’apologie du format FM, il faut reconnaître que la longueur des compos n’arrange rien. Du coup, hormis l’ouverture écrite par Spencer Krug, « Cloud Shadow of Moutain » et « Pobody’s Perfect », il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Pire, l’omniprésence des synthés en devient même stressante, et l’ensemble, bien qu’homogène, est dénué de toute légèreté. Si selon les affirmations de Boeckner, Wolf Parade avait assez de matière pour sortir un double-album, bien lui en a pris de ne pas avoir voulu rallonger le calvaire: il y a déjà mieux à faire que de perdre une heure à écouter ce disque qui gagnerait à passer au révélateur de la scène.

En écoute


Disponible sur
itunes25

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire